Arcelor améliore son offre pour Dofasco

Luxembourg — Le géant européen de l'acier Arcelor revient à la charge et améliore son offre afin d'acquérir la canadienne Dofasco.

Arcelor offre 63 $ pour chacune des actions de Dofasco, ce qui représente environ 4,9 milliards. Cette nouvelle proposition de l'entreprise luxembourgeoise vient concurrencer celle de 4,8 milliards, ou 61,50 $ par action, soumise par le groupe allemand ThyssenKrupp.

Arcelor avait déjà offert 56 $ pour chaque action de Dofasco.

Mais, la nouvelle offre d'Arcelor reste inférieure au cours du titre de Dofasco à la Bourse de Toronto qui profite de la surenchère. Tôt hier matin, l'action de Dofasco se transigeait à 64,50 $, en hausse de 60 ¢.

Un porte-parole de Dofasco, Gord Forstner, a affirmé qu'Arcelor n'avait pas soumis officiellement sa nouvelle offre. Du côté d'Arcelor, on a précisé qu'une proposition formelle sera postée aux actionnaires de Dofasco dans les prochains jours et qu'ils auront 35 jours pour l'évaluer.

Guy Dollé, président de la direction générale d'Arcelor, a indiqué hier que «l'expansion en Amérique du Nord constitue un objectif stratégique clé pour Arcelor».

«Nous sommes convaincus qu'Arcelor représente un excellent partenaire pour Dofasco. En devenant un partenaire du groupe Arcelor, Dofasco renforcerait sa position concurrentielle en tant que producteur d'acier sur le marché nord-américain.»

Arcelor s'attend à ce que le conseil d'administration de Dofasco reconnaisse que cette offre est supérieure à celle de ThyssenKrupp.

Pour sa part, ThyssenKrupp a indiqué sur son site Internet qu'elle avait pris connaissance de l'annonce d'Arcelor et qu'elle étudiait maintenant la situation pour décider si elle augmentera ou non la mise. L'offre actuelle du groupe allemand vient à échéance le 10 janvier.