En bref - DaimlerChrysler supprime 8500 emplois

Francfort — DaimlerChrysler a annoncé hier la suppression de 8500 emplois au sein du groupe Mercedes dans le cadre d'un plan de restructuration destiné à remettre la branche haut de gamme du constructeur automobile germano-américain sur le chemin des bénéfices.

Selon la compagnie, ces suppressions d'emplois en Allemagne se dérouleront sur la base d'accords de départs volontaires au cours des 12 prochains mois pour un coût de 950 millions d'euros. DaimlerChrysler, le cinquième constructeur automobile mondial, a annoncé ces suppressions depuis son siège à Stuttgart après que Dieter Zetsche, qui a pris le contrôle de Mercedes ce mois-ci et s'apprête à devenir directeur général de DaimlerChrysler au début de 2006, eut présenté le plan devant le comité de surveillance de la compagnie à Detroit aux États-Unis un peu plus tôt dans la journée. DaimlerChrysler, qui comprend la gamme Mercedes-Benz, la voiture miniature Smart et les véhicules de luxe Maybach, emploie 106 300 personnes pour la plupart en Allemagne.