En bref - Time est la nouvelle cible d'une enquête pour tirages gonflés

New York — L'éditeur Time a reçu cet été une citation à comparaître à la suite d'une vaste enquête sur le tirage des imprimés, menée par les services du procureur fédéral à New York. La citation a été reçue fin juillet et l'éditeur collabore avec les autorités, a indiqué hier Ali Zelenko, porte-parole de Time.

La maison publie l'hebdomadaire éponyme et d'autres titres comme Sports Illustrated; elle fait partie du conglomérat Time Warner. En juin, ce bureau du procureur fédéral avait arrêté trois anciens employés des journaux Newsday et Hoy, du groupe de presse Tribune. Ils sont soupçonnés d'avoir pris part à une combine ayant pour but de gonfler les chiffres du tirage — et ainsi les tarifs facturés aux annonceurs. En juillet 2004, Hollinger International avait revu à la baisse de 23 % le tirage vendu en kiosque du quotidien Sun Times, de Chicago. La nouvelle direction de l'éditeur avait découvert les pratiques de gonflage de l'équipe de Conrad Black, qui avaient duré plusieurs années.