En bref - Abattoir à vendre

La Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec a donné le feu vert aux producteurs bovins pour faire l'acquisition de l'abattoir Colbex-Levinoff.

Très heureux de cette décision, Michel Dessureault, président de la Fédération des producteurs de bovins, a déclaré qu'il reste maintenant à mettre la dernière main au montage financier du projet d'acquisition. Outre la mise de fonds des producteurs, qui provient depuis mai dernier d'un prélèvement de 20 $ pour chaque bovin de réforme (âgé de plus de 30 mois) vendu, la contribution financière des gouvernements de Québec et d'Ottawa est indispensable, selon la Fédération. On sait que depuis le 14 juillet la frontière américaine est ouverte aux bovins de moins de 30 mois, mais pas aux bovins de réforme.