En bref - La centrale de Toulnustouc voit le jour

La centrale hydroélectrique de Toulnustouc, sur la Côte-Nord, sera inaugurée aujourd'hui.

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le p.-d.g. d'Hydro-Québec, Thierry Vandal, participeront à cette cérémonie. Le projet d'Hydro-Québec visait à construire sur la rivière Toulnustouc un barrage, ainsi qu'une centrale hydroélectrique d'une puissance estimée à 526 mégawatts, abritant deux groupes turbine-alternateur. La construction de ces installations faisait partie du parachèvement de l'aménagement hydroélectrique des bassins de la Manicouagan et de la Toulnustouc, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Les travaux ont débuté en novembre 2001. Ottawa avait conclu que le projet n'était pas susceptible d'entraîner des effets environnementaux négatifs importants. L'aménagement a été réalisé en partenariat avec le Conseil de bande de Betsiamites et la MRC de Manicouagan. Un barrage de 77 mètres de hauteur a été construit sur la rivière Toulnustouc avec une digue de fermeture. Le réservoir existant a été agrandi de 10 %. Cet aménagement de 526 mégawatts produira une énergie annuelle moyenne de 2,7 térawattheures. Une fois turbinée, l'eau poursuivra son chemin par le canal de fuite jusqu'à la rivière Toulnustouc, puis jusqu'à la rivière Manicouagan vers le Saint-Laurent.