Mamma.com pourrait mettre la main sur Copernic

Mamma.com a finalement réussi à convaincre Copernic de rentrer dans son giron. Quatre mois après avoir annoncé l'échec de leurs discussions, les deux compagnies québécoises ont annoncé hier qu'elles avaient signé une lettre d'intention en vue d'une acquisition.

Les modalités d'une éventuelle transaction n'ont pas été rendues publiques. Mamma.com s'est contentée de révéler qu'elle verserait une combinaison d'argent comptant et d'actions aux dirigeants de l'entreprise qu'elle convoite.

Les deux parties sont convenues de négocier de bonne foi pour en arriver à une entente.

«Si un accord d'achat final est signé, la clôture de la transaction devrait avoir lieu à la fin du troisième trimestre de 2005», peut-on lire dans un communiqué.

Mamma.com avait fait une offre pour Copernic en novembre 2004. La société de Québec qui se spécialise dans les logiciels de recherche sur Internet avait cependant laissé savoir en avril qu'elle ne voulait plus être achetée.

L'entreprise disait que l'enquête menée par les autorités américaines sur les fluctuations du titre de Mamma.com et ses liens avec l'investisseur montréalais Irving Kott rendait «impossible» la conclusion d'une entente.

Son président exécutif, Martin Bouchard, a indiqué mercredi que la poursuite de la vérification approfondie lui avait permis de constater que Mamma.com était «une société solide et très bien gérée».

«Nous sommes optimistes quant à la conclusion de cette transaction qui créera une nouvelle organisation capable de concurrencer les meilleurs joueurs parmi les engins de recherche Internet», a-t-il déclaré.

Pour sa part, le p.-d.g. de Mamma.com, Guy Fauré, s'est dit heureux de la reprise des négociations.

«Nous croyons que les synergies évidentes entre nos deux organisations donneront naissance à une compagnie à l'avant-garde de la recherche et du marketing en ligne», a-t-il souligné.

En plus d'exploiter le moteur de recherche qui lui a donné son nom, Mamma.com offre des services de conception publicitaire de même que des moyens de marketing direct sur Internet. Son exercice 2004 s'est soldé par un bénéfice net de 1,1 million $US sur des revenus de 16 millions $US.

Hier à la bourse NASDAQ, le titre de Mamma.com a perdu 3 ¢US pour terminer la journée à 2,97 $ US.