La Suissesse Xstrata fait l'acquisition de 20 % de Falconbridge

Toronto — La compagnie suisse XStrata vient de prendre une participation de 19,9 % dans la minière Falconbridge de Toronto pour environ deux milliards. L'entreprise européenne a par ailleurs clairement indiqué qu'elle n'excluait pas une prise de contrôle.

Les actions payées 28 $ chacune par XStrata appartenaient jusqu'à hier au conglomérat Brascan. Les discussions entre les deux sociétés ont commencé la semaine dernière et les parties en sont venues très rapidement à un accord, a confié hier le p.-d.g. d'XStrata, Mick Davis.

Falconbridge, qui a récemment fusionné avec Noranda, possède des actifs évalués à quelque 12,5 milliards $US.

En mettant la main sur une part importante de ses actions, XStrata s'assure d'une position privilégiée pour une éventuelle acquisition. «Si un jour nous voulons déposer une offre pour le reste des actions, nous pourrons le faire sans que des intrus n'interfèrent. Nous avons pensé que l'achat d'une participation était une part importante du processus», a expliqué M. Davis.

La compagnie a toutefois précisé que la transaction ne l'engageait en rien. «XStrata continue à évaluer d'autres possibilités de croissance qui ne sont pas liées à Falconbridge et toute offre éventuelle aux autres actionnaires sera étudiée à la lumière de ces occasions, des conditions du marché et d'autres facteurs», peut-on lire dans un communiqué.

Établie à Zug, en Suisse, XStrata emploie 24 000 personnes en Australie, en Afrique du Sud, en Espagne, en Allemagne, en Argentine, au Pérou ainsi qu'au Royaume-Uni. Sa valeur boursière frôle les 14 milliards $US.

Pour l'instant, la société pense bénéficier des activités mondiales de Falconbridge dans le cuivre, le nickel, le zinc et l'aluminium. La transaction lui permettra en outre de diversifier sa base géographique.

Pour sa part, Brascan obtiendra quelque 1,3 milliard $US en argent comptant ainsi que des débentures convertibles d'XStrata valant 375 millions $US. La société prévoit un gain avant impôts de 750 millions $US, qui sera inscrit à ses livres du troisième trimestre. Le conglomérat détiendra encore pour 570 millions $US d'actions privilégiées de Falconbridge.

«Ceci complète notre stratégie de monétisation de nos investissements dans les ressources naturelles et nous permet de poursuivre la démarche visant à faire de Brascan un spécialiste mondial de la gestion d'actifs», a insisté le p.-d.g. Bruce Flatt.

La société emploie 16 000 personnes dans 18 pays et possède des dizaines d'édifices à bureau de même que 130 centrales électriques. La valeur de ses actifs totalise 40 milliards $US.