La faillite de Jetsgo a fait mal à Exeltech

La société Exeltech Aérospatiale a essuyé des pertes financières au cours de l'exercice 2005, attribuables, entre autres, à une radiation de 3,7 millions liée à la faillite d'une autre entreprise, le transporteur aérien Jetsgo.

La société, autrefois connue sous le nom de NordTech Aérospatiale, a annoncé hier qu'elle avait subi des pertes de 1,7 million, ou 3¢ l'action, au cours de l'exercice se terminant le 31 mars 2005. Au cours de l'exercice de 2004, Exeltech avait réalisé un bénéfice de 736 437 $, ou 1 ¢ l'action. Les revenus de l'entreprise ont atteint 28,2 millions, une augmentation de 88 % par rapport à l'exercice précédent.

La direction d'Exeltech a affirmé que l'entreprise avait dû tenir compte d'une radiation de 600 000 $ au titre des travaux en cours pour Jetsgo par suite de la faillite du transporteur aérien. Sans cette radiation, le bénéfice d'exploitation d'Exeltech aurait excédé 2,1 millions, ce qui aurait représenté une hausse de 63 % par rapport à l'exercice 2004.

Exeltech a dû également inscrire une radiation de 1,6 million pour créances douteuses et une autre de 1,5 million au titre des actifs incorporels à la suite de la faillite de Jetsgo. «La faillite de Jetsgo a certes eu un impact négatif sur les résultats d'exploitation de la société, qui n'avait pas connu une telle baisse dans ses résultats d'exploitation depuis sa création. Toutefois, cet incident de parcours est maintenant réglé et nous sommes prêts à aller de l'avant», a indiqué le président et chef de la direction d'Exeltech, Derek Nice, par voie de communiqué.

«Au cours des quatre derniers mois seulement, nous avons conclu des ententes avec quatre nouveaux clients et nous avons terminé l'exercice 2005 avec notre meilleur bilan à vie, dont près de six millions de dollars en liquidités», a ajouté M. Nice.