Activision s'offre Beenox

L'éditeur américain de jeux vidéo Activision, dont on voit ici les installations à l'Electronic Entertainment Expo E3 à Los Angeles, a confirmé hier l'acquisition de Beenox Studios, de Québec.
Photo: Agence Reuters L'éditeur américain de jeux vidéo Activision, dont on voit ici les installations à l'Electronic Entertainment Expo E3 à Los Angeles, a confirmé hier l'acquisition de Beenox Studios, de Québec.

L'éditeur américain de jeux vidéo Activision, dont on voit ici les installations à l'Electronic Entertainment Expo E3 à Los Angeles, a confirmé hier l'acquisition de Beenox Studios, de Québec.

Les deux entreprises du secteur audiovisuel ont travaillé de concert ces deux dernières années à des productions comme Shrek 2 ainsi que Fantastic Four, ce dernier titre étant encore à paraître. Activision, de Santa Monica, en Californie, a eu un chiffre d'affaires de 1,4 milliard $US au cours de l'exercice clos le 31 mars. Par comparaison, celui d'Electronic Arts, californienne également, dépasse les quatre milliards. Beenox, née en 2000 dans le quartier Saint-Roch, a maintenant quelque 30 employés et se spécialise dans la conversion des jeux sur différentes plateformes. Ses ventes, au 30 septembre 2004, étaient supérieures à un million. Elle compte aussi parmi ses clients les sociétés THQ, Aspyr Media et Cyan, des États-Unis. L'équipe de direction restera en place, indique le président Dominique Brown. Après la transaction, Beenox pourra continuer à développer «des titres basés sur des licences bien établies», dit-il.