GM et Ford paient pour leur inertie

New York — Les deux premiers constructeurs américains General Motors (GM) et Ford sont désormais considérés comme des investissements à risque pour avoir échoué à faire évoluer leur catalogue de 4X4 et à réduire leurs coûts sociaux face à la concurrence asiatique.

L'agence de notation financière Standard and Poor's (S&P) a indiqué hier qu'elle considérait désormais comme risquée la dette de ces deux géants de l'automobile — c'est-à-dire les obligations qu'ils émettent pour financer leurs opérations.

Cette annonce a fait baisser les titres des constructeurs: vers la fin de la séance, Ford perdait 5,3 %, et GM, 6 % au lendemain même de l'augmentation de la participation annoncée par le milliardaire Kirk Kerkorian. Mais ce sont surtout les prix des obligations de ces deux constructeurs qui s'effondraient hier.

S&P a justifié sa décision en disant douter de la capacité des constructeurs à affronter une concurrence croissante et à effacer des désavantages compétitifs. Mais le détail des arguments avancés par l'agence de notation est connu de longue date.

Il y a d'abord le problème des 4X4, vaches à lait qui dominent encore largement le catalogue des deux constructeurs. «Notre plus grande crainte est que les 4X4 ne soient plus aussi rentables» à l'avenir, souligne S&P. Les 4X4 ont été la bonne fée des trois grands de Detroit, qui ont trouvé dans ces gros véhicules un moyen inespéré de rebondir dans les années 90. Leur erreur aura été de se reposer quasi exclusivement sur des produits, en laissant le champ libre aux Asiatiques sur le segment de la berline.

Or, comme le reconnaissait lui-même le p.-d.g. de GM, Rick Wagoner, il y a un mois, le 4X4 est sans doute «à la fin de son cycle de vie». Et il faudra attendre 2007 pour que Ford, et a fortiori GM, aient renouvelé leur gamme, souligne S&P. Le problème est particulièrement aigu à l'heure où la flambée des coûts de l'énergie commence à détourner les Américains de leurs chers 4X4 gloutons en énergie. En avril ainsi, GM et Ford ont accusé une forte baisse de leurs ventes sur un an dans la catégorie des gros 4X4.

Dans le même temps, «la concurrence devrait s'intensifier sur le segment des gros 4X4», avec notamment l'arrivée du japonais Toyota, souligne S&P. C'est un coup dur pour les Américains, qui peuvent désormais craindre que les Asiatiques répètent avec les 4X4 le succès foudroyant enregistré sur les berlines — un segment sur lequel GM et Ford ont trop longtemps raté le coche.

Perte de parts de marché

L'agence S&P note d'ailleurs «la perte de parts de marché» des constructeurs américains, et met en cause leur stratégie commerciale de rabais à tous crins. Le problème est particulièrement criant pour GM, qui ne peut littéralement plus déshabituer les consommateurs des promotions massives. Et «cela a été préjudiciable à sa propre image de marque», déplore S&P.

Autre problème récurrent, le poids des cotisations sociales. C'est une donnée historique: aux grandes heures de l'automobile américaine, les syndicats ont négocié des couvertures santé et retraite avantageuses mais qui s'avèrent exorbitantes aujourd'hui pour les constructeurs. Si GM comme Ford «réussissaient à revenir sur l'assurance santé, cela pourrait réduire un désavantage compétitif de taille», note S&P. Mais pour cela il faudra la coopération des syndicats et l'agence se dit «sceptique sur les chances» d'une telle évolution.

L'agence souligne aussi la forte dépendance de Ford et de GM à leurs branches financières, qui risque fort de voir ses profits baisser au fur et à mesure que les taux d'intérêt remonteront.

Et elle s'inquiète des difficultés dans les filiales étrangères, en Europe notamment.

Le dicton qui veut qu'à Detroit il y ait toujours un constructeur en difficulté semble donc s'aggraver car, aujourd'hui, seul Chrysler semble s'en sortir parmi les trois grands. Il est vrai que Chrysler a su mettre sur pied une stratégie tout à fait différente, fondée sur la berline, avec un design agressif et la constitution d'une image forte qui a ajouté de la valeur à la marque.