Tembec abaisse ses prévisions de bénéfice

La compagnie forestière Tembec a fait savoir hier qu'elle s'attendait désormais à ce que son bénéfice d'exploitation du deuxième trimestre se chiffre à environ 15 millions, ce qui est inférieur de moitié à ses prévisions.

Les profits nets de la société devraient pour leur part baisser de quelque 10 millions, ou 12 ¢ par action, pour la période de trois mois ayant pris fin le 26 mars. D'après la direction, les résultats qui seront dévoilés la semaine prochaine devraient néanmoins être meilleurs que ceux de l'an dernier.

La hausse du prix de l'énergie et des produits chimiques ont joué des tours à Tembec, qui n'a pas pu bénéficier autant qu'elle l'espérait d'une augmentation du prix de la pâte sur le marché mondial, et particulièrement en Asie.

Certains analystes, qui refusent d'être nommés, craignent que l'entreprise ne couvre même pas ses frais. Selon l'un d'entre eux, la perte trimestrielle nette pourrait atteindre 30 ¢ par action, en excluant les éléments spéciaux et l'effet de la conversion des devises.

Toutes les compagnies forestières souffriront des prix du transport, de l'énergie et de la pâte «mais ces facteurs-là semblent toujours nuire à Tembec beaucoup plus qu'à la plupart de ses concurrents canadiens», a-t-il fait valoir.

À la Financière Banque Nationale, l'analyste Frédéric Beausoleil est à réviser son prix cible de 6,95 $ par action. Il a dit hier «s'attendre à être déçu» des résultats trimestriels de tous les joueurs de l'industrie du bois. «Les conditions sont assez difficiles pour eux», a-t-il reconnu.

Tembec a commencé il y a quelques mois à réorganiser sa division de Produits forestiers qui souffre du conflit du bois d'oeuvre avec les États-Unis et doit composer avec une diminution de la matière ligneuse disponible.

L'entreprise a d'ailleurs annoncé lundi la fermeture prochaine de l'une de ses deux scieries à La Sarre, en Abitibi. Cet établissement emploie 150 personnes.

Cette restructuration suit le réaménagement des activités de l'entreprise dans le nord-ouest de l'Ontario. D'après le porte-parole Pierre Brien, d'autres mesures pourraient être annoncées au cours des prochains mois.

L'action de Tembec à la Bourse de Toronto a clôturé hier en baisse de 12 ¢, à 5,05 $.