En bref - Grosses primes à la direction de Power

Toronto — Les cochefs de la direction de Power, les frères Paul et André Desmarais, ont touché chacun plus de neuf millions en 2004, selon la circulaire d'information rendue publique par le conglomérat montréalais.

En plus de leur salaire de base de 884 000 $, les frères Desmarais ont touché chacun une prime de 700 000 $, plus de 400 000 $ sous diverses formes de rétribution ainsi que sept millions en options d'achat d'actions à droit de vote subalterne. Au cours du dernier exercice, Power a réalisé un bénéfice net de 949 millions (2,03 $ par action), en baisse par rapport aux profits de 1,27 milliard ou 2,74 $ par action de 2003. Les résultats de 2003 comprenaient un gain de dilution net de 888 millions $ lié à l'acquisition de la Corporation financière Canada-Vie par Great-West Lifeco.