En bref - MG Rover démantelé?

Londres — Les administrateurs de MG Rover ont annoncé hier qu'ils avaient l'intention de démanteler l'entreprise et de licencier 5000 salariés, afin d'essayer de trouver des acheteurs pour les différentes divisions, le groupe chinois SAIC s'étant retiré des négociations pour une reprise globale.

La chute du constructeur automobile britannique a été précipitée par l'échec des pourparlers avec le groupe chinois Shanghai Automotive Industry Corp. Une reprise des négociations était considérée comme la meilleure chance de sauver l'entreprise et les emplois de quelque 6100 employés travaillant dans l'usine de Longbridge, dans le centre de l'Angleterre. Le premier ministre Tony Blair a annoncé hier une aide de 150 millions de livres (358 millions de dollars canadiens) pour les salariés licenciés, espérant éviter un contrecoup dommageable politiquement pour son parti avant les élections législatives du 5 mai .