Le bénéfice net de Jean Coutu reste stable

Le Groupe Jean Coutu est devenu la quatrième plus importante chaîne de pharmacies en Amérique du Nord, l’an dernier, à la suite de l’acquisition, au coût de 2,3 milliards $US, des 1549 pharmacies Eckerd.
Photo: Jacques Grenier Le Groupe Jean Coutu est devenu la quatrième plus importante chaîne de pharmacies en Amérique du Nord, l’an dernier, à la suite de l’acquisition, au coût de 2,3 milliards $US, des 1549 pharmacies Eckerd.

Le bénéfice net du Groupe Jean Coutu n'a que légèrement augmenté au troisième trimestre de l'exercice 2004-05, même si les revenus de la chaîne de pharmacies ont triplé grâce à l'acquisition, l'an dernier, du réseau américain Eckerd.

Jean Coutu, dont les résultats sont rendus publics en dollars américains, a annoncé hier avoir enregistré lors du trimestre un bénéfice net de 39,9 millions $US, soit 15 ¢US par action, comparativement à un bénéfice net de 36 millions (16 ¢US par action) lors de la même période un an auparavant. Les revenus du groupe lors de la période de 13 semaines ayant pris fin le 26 février ont grimpé à 2,82 milliards, contre 786 millions lors de la même période de l'exercice précédent.

Cependant, le bénéfice net a été affecté par les frais liés à l'exploitation de multiples sièges sociaux, l'un pour ses pharmacies Brooks et l'autre pour les établissements Eckerd.

Le Groupe Jean Coutu est devenu la quatrième plus importante chaîne de pharmacies en Amérique du Nord, l'an dernier, à la suite de l'acquisition, au coût de 2,3 milliards $US, des 1549 pharmacies Eckerd, dans le cadre d'une transaction complétée en août.

Michel Coutu, président de la division américaine du groupe, a indiqué que l'intégration des pharmacies Eckerd se déroulait bien, mais que le processus avait été plus long que prévu, et qu'il devait désormais arriver à terme en juin. Ce processus implique la fermeture du siège des établissements Eckerd, en Floride, et le transfert du reste des opérations de l'entreprise au sein d'un réseau informatique unique.

Jusqu'à présent, 1200 postes ont été retranchés au siège d'Eckerd et 500 ont été ajoutés à celui de Brooks, à Warwick, dans l'Etat du Rhode Island.

Les frais généraux et d'exploitation exprimés en pourcentage des revenus représentaient 19,9 % pour le troisième trimestre, comparativement à 19,5 % au deuxième trimestre, a indiqué l'entreprise.

Au cours du troisième trimestre, le Groupe Jean Coutu a procédé à l'inauguration de 28 pharmacies, parmi lesquelles 15 ayant résulté d'une relocalisation, et à la fermeture de sept autres. À la fin du trimestre, les réseaux du groupe comprenaient un total de 2231 pharmacies, soit 321 établissements Jean Coutu au Canada ainsi que 1910 établissements Eckerd et Brooks aux États-Unis.

Après neuf mois les revenus ont atteint les 6,85 milliards, contre 2,26 milliards un an plus tôt. Le bénéfice net est passé de 100,1 millions à 58,2 millions, ou de 44 ¢US à 23 ¢US l'action.