Quebecor World ferme une usine à Laval

L'imprimeur Quebecor World ferme une usine à Laval, dans le cadre d'une réorganisation qui se traduira par la suppression de 150 emplois.

L'entreprise a précisé hier, dans un communiqué transmis après la clôture des marchés boursiers, que les activités de prépresse ainsi que de ventes de son usine de Laval seront transférées ailleurs au Québec.

Environ cinquante employés de l'atelier de Laval se verront offrir un transfert ailleurs dans la région de Montréal. Quelque 150 postes seront toutefois éliminés dans le cadre de cette réorganisation des activités de la division de l'Est de Quebecor World.

Forte concurrence

«Notre atelier de Laval n'a pas été en mesure de s'imposer dans l'environnement férocement concurrentiel de l'impression sur presses à feuilles», a déclaré Richard Tremblay, président de la division de l'Est de Quebecor World.

«Ce marché est dominé par des dizaines d'opérateurs indépendants et a connu des baisses de prix importantes au cours des dernières années. Cette décision, difficile à prendre, s'impose pour améliorer nos activités et le service offert à notre clientèle», a-t-il ajouté.

Quebecor World compte environ 2500 employés dans 10 usines au Québec.

L'année dernière, l'entreprise faisait part de la suppression de quelque 2200 emplois, principalement aux États-Unis, en raison de la vive concurrence. L'effectif de Quebecor World dans le monde atteint 35 000 employés.