Les autres hybrides

Plusieurs constructeurs ont des véhicules hybrides dans leurs cartons et d'autres, plus précoces, en ont déjà dans leurs salles de montre depuis quelques années. Même si les premiers modèles d'hybrides avaient des visées radicalement écologistes, en diminuant la consommation d'essence et en réduisant les émissions polluantes, ce type de propulsion peut aussi être utilisé pour obtenir d'autres résultats. En effet, dans certains cas, il s'agira plutôt d'utiliser la propulsion hybride pour faire grimper la puissance disponible sans pour autant pénaliser la consommation. Les constructeurs affirment maintenant pouvoir fournir la puissance d'un V8 avec la consommation raisonnable d'un V6. Ils omettent cependant de mentionner que cela vous revient au prix exorbitant d'un V12! Dans ce cahier, nous faisons l'essai de deux nouveautés à propulsion hybride, la Honda Accord et le VUS Ford Escape. Voici un petit panorama de ce qu'offrent les constructeurs qui utilisent (ou utiliseront bientôt) cette technologie.

General Motors

GM présentait au salon de Détroit, en janvier dernier, une boîte de vitesses automatique intégrant deux moteurs électriques. Ce système hybride «bi-mode», conçu en collaboration avec DaimlerChrysler, sera offert dans quelques produits GM d'ici deux ou trois ans. D'ici là, GM propose sa camionnette Silverado, qui est équipée d'un alterno-démarreur. On ne peut pas vraiment parler de propulsion hybride, mais d'un petit moteur électrique qui permet à ce camion d'interrompre le fonctionnement de son moteur à combustion dès qu'il s'immobilise. Même si ce Silverado ne peut pas avancer en mode électrique, cela lui permet néanmoins de réduire sensiblement sa consommation. Ce type de dispositif fonctionne très bien et l'on peut se demander pourquoi cela n'est pas déjà obligatoire dans cette catégorie de gros véhicules pour lesquels une diminution, même mineure, de la consommation d'essence a un impact majeur sur l'environnement.

Ford

En plus du Escape, dont le cousin Mazda Tribute héritera du système hybride l'an prochain, Ford proposera aussi une version hybride de sa berline Fusion. Deux autres hybrides, les Mercury Mariner et Milan, ne seront probablement pas commercialisés au Canada

Honda

La Insight, la première voiture hybride de Honda, disparaîtra l'an prochain et ne sera pas remplacée. Cette sorte d'ovni excentrique, ni pratique ni confortable, n'était vendu qu'à des militants écologistes se nourrissant exclusivement de luzerne bio. La Civic Hybrid sera renouvelée dans la foulée du grand remodelage de la gamme Civic pour 2006. En plus de l'Accord, il ne serait pas surprenant de voir le rouage hybride V6 réapparaître dans d'autres modèles de marque Honda, dans ses gros utilitaires notamment.

Toyota

Le géant japonais semble prendre un malin plaisir à pousser toujours plus loin ses incursions en matière de propulsion hybride, au grand découragement de ses concurrents, qui n'ont pas les ressources pour le suivre. Toyota compte vendre, cette année, 100 000 unités de sa Prius de deuxième génération, ce qui est énorme. La Prius, avec sa silhouette réussie et son habitacle agréable, est en train de s'imposer en tant que mascotte des voitures écologiques. Ce constructeur entend aussi généraliser la propulsion hybride en la rendant disponible à moyen terme dans l'ensemble de sa gamme. Le premier bénéficiaire sera le RX-400h, de la division Lexus spécialisée dans les véhicules de luxe, dont la sortie est imminente. Il sera suivi à l'automne par son cousin, le Toyota Highlander, qui est construit sur la même plateforme mécanique que la Lexus. Attendez-vous à voir des versions hybrides des populaires Toyota Camry et Corolla dès 2007.

À voir en vidéo