La hausse du dollar a également fait les manchettes

Le huard a réappris à voler cette année et sa vigueur a étonné les chefs de rédaction du pays.

Le dollar a obtenu la faveur pour une deuxième année en ligne, avec 41 % des votes. Pas moins de 59 des 143 répondants ont retenu sa remontée comme étant l'événement le plus significatif pour la vie économique au pays.

La devise canadienne avait déjà gagné 21 % en 2003, mais elle a poursuivi son ascension de 10 % depuis le début de 2004, dépassant les 85 ¢US en novembre, pour ensuite revenir sur le plateau des 81 ¢US le mois suivant.

Les concurrents les plus proches du huard couronné étaient l'affaire Conrad Black (26 voix) et le boom pétrolier (24 voix).

Peut-on s'attendre à ce que le dollar grimpe encore en 2005 et obtienne un troisième titre d'affilée? Les économistes s'attendent en effet à ce qu'il demeure solide, même que le représentant de la Banque Scotia, Warren Justin, le voit tout près des 90 ¢US à la fin de 2005.

«La hausse de notre devise a des incidences majeures sur la croissance, l'inflation et la détermination des politiques, a-t-il expliqué. La pénétration dans la zone des 80-85 ¢US a déjà affecté le volume des exportations, de la production, ainsi que la création d'emplois dans le domaine manufacturier.»