Le ministre Audet est ravi de l'année 2004

L'année économique 2004 aura été fructueuse pour le Québec, a estimé hier le ministre du Développement économique, Michel Audet, selon qui les faits saillants comprennent la hausse des exportations internationales après trois années négatives et la confirmation de projets d'investissements de grande envergure comme celui de un milliard d'Intrawest à Mont-Tremblant.

Le ministre Audet a aussi mentionné le fait que la Société générale de financement (SGF), dont l'objectif est d'investir dans les entreprises en développement, a recommencé à faire des profits après des pertes totalisant 700 millions au cours des trois années précédentes. Ce retour à la rentabilité s'est fait grâce à un dégraissage de ses portefeuilles mais aussi par l'entremise d'un gain provenant de la vente de certaines participations.

Selon les données citées par le ministère du Développement économique, les exportations internationales ont augmenté de 6,2 % de janvier à septembre alors que les ventes au détail ont progressé de 4,3 %. Québec estime par ailleurs que les investissements en capital de risque au cours de cette période, soit 463 millions, dépassent de 12 % ceux effectués au cours des neuf premiers mois de 2003.