En bref - Air Canada: ajout à la poursuite

Le juge Nordheimer de la Cour supérieure de l'Ontario a rendu hier une ordonnance ajoutant le nom de Clive Beddoe (président et chef de la direction de WestJet), et celui de Scott Butler, Donald Bell, William Lamberton et Brenda Trockstad (tous dirigeants de la société aérienne) comme défendeurs dans la poursuite intentée par Air Canada contre WestJet. La requête n'a pas été contestée par WestJet.

Air Canada a rappelé qu'elle entend recouvrer 220 millions de WestJet dans une poursuite qu'elle a engagée en avril 2004, l'accusant de s'être livrée pendant environ une année à de l'espionnage industriel à grande échelle à l'encontre d'Air Canada.» Un haut dirigeant de WestJet avait déjà admis sous serment que, pendant cette période, le transporteur a «subrepticement accédé à environ un quart de million de reprises au site Web destiné aux employés d'Air Canada, dont l'accès est sécurisé par des mots de passe, et créé des systèmes automatisés de téléchargement et d'analyse des données sur les coefficients d'occupation et les réservations». Air Canada allégué qu'«en accédant ainsi à cette information confidentielle et, notamment, au nombre de passagers ayant une réservation pour tout vol du réseau d'Air Canada inscrit à l'horaire de l'année a venir, WestJet a pu élaborer des rapports informatiques permettant la prise de décisions stratégiques en matière de planification, d'établissement d'itinéraires et de tarification, avec un degré élevé d'exactitude et un très faible risque.»