Textile: une nouvelle perte pour la Montérégie

L’usine de fabrication de vêtements J. A. Besner & Fils, à Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie, fermera ses portes dans quelques mois, a annoncé la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) hier.

Quelque 133 travailleurs perdront leur emploi.

L'entreprise, spécialisée dans la fabrication de vêtements pour garçon, a annoncé à ses employés la fermeture de l'usine pour le mois d'avril 2005, a indiqué la FTQ dans un communiqué, déplorant qu'«encore une fois, l'abolition des quotas dans le secteur du textile en janvier 2005 a sonné le glas pour une autre entreprise du Québec».

Le syndicat a demandé de rencontrer le député fédéral de la circonscription de Saint-Jean, le bloquiste Claude Bachand, «afin de trouver une façon de sauvegarder les emplois».

Huntington

Plus tôt ce mois-ci, six usines de textile et de vêtements de Huntingdon, une autre municipalité de la Montérégie, ont annoncé la fin de leur production pour le début de 2005 également, privant de leur emploi quelque 600 personnes.

Le 1er janvier 2005, les contingents sur l'importation de textiles et de vêtements en provenance de l'étranger disparaîtront en vertu d'un accord conclu à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Les fabricants canadiens craignent de ne pouvoir faire face à la concurrence de leurs vis-à-vis étrangers pour lesquels les bas salaires versés constituent un avantage certain.