Rona prend de l'expansion en Alberta avec l'acquisition de Totem

Calgary — Le détaillant Rona, qui se classe déjà au premier rang canadien dans le segment de la quincaillerie et de la rénovation, accroît sa présence en Alberta grâce à l'acquisition, pour 100 millions de dollars au comptant, de l'entreprise familiale Totem Building Supplies.

Rona a précisé hier que l'ajout des 16 magasins de Totem en Alberta ainsi que d'un vaste centre de distribution à Calgary lui permettra de doubler la taille de son réseau dans la province qui connaît la plus forte croissance.

«Cette acquisition représente une étape majeure dans le cadre de notre stratégie de développement dans les provinces de l'Ouest», a déclaré le chef de la direction de Rona, Robert Dutton, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Il a précisé que Totem devrait dès le départ contribuer à la croissance des profits de Rona. «Totem est un détaillant majeur en Alberta dans le secteur des produits de construction résidentielle et de rénovation, a dit M. Dutton. Il s'agit d'une entreprise bien gérée. La qualité des magasins de Totem témoigne du savoir-faire des dirigeants.»

Des ventes de 260 millions

Créée en 1970 par le père de l'actuel président Jim Thorogood, la chaîne Totem a vu ses ventes croître au rythme de 13 % par année, celles-ci devant atteindre 260 millions en 2004.

Totem détient une part de 7 % du marché albertain et réalise près de 30 % de ses ventes auprès des entrepreneurs en construction.

La direction de Rona entend maintenir l'enseigne Totem et ne procéder à aucune fermeture de magasins. Un porte-parole de Rona a de plus indiqué qu'il ne devrait pas y avoir de mises à pied parmi les 900 employés de Totem. «L'objectif de cette transaction est la croissance, pas la rationalisation. Nous allons donc garder nos magasins ouverts», a dit M. Dutton.

Engagée dans une bataille avec le géant américain Home Depot pour le contrôle du marché canadien, la direction de Rona a multiplié les transactions au cours des dernières années. L'entreprise montréalaise, qui est inscrite en Bourse depuis 2002, a ainsi consolidé sa présence en Ontario grâce aux acquisitions en 2000 et 2001 des chaînes Cashway Building Centres ainsi que Lansing. Dans les provinces de l'Ouest, Rona a mis la main sur les enseignes Revy et Revelstoke.

L'année dernière, Rona a acquis les 20 magasins de la chaîne Réno-Dépôt au Québec et en Ontario, dans le cadre d'une transaction de 350 millions conclue avec le groupe britannique Kingfisher. Rona a réalisé des ventes de près de quatre milliards au cours du dernier exercice.

Le titre de Rona à la Bourse de Toronto a clôturé en hausse de 1,15 $, à 41,60 $.