L'automobile fait grimper les ventes au détail

Ottawa — Les ventes au détail ont grimpé de 1,4 % en octobre sur septembre, atteignant un autre niveau record, soit 29,59 milliards, indiquait hier Statistique Canada. Par rapport à octobre 2003, la croissance est de 6,6 %.

Un rebond du secteur de l'automobile — chez les concessionnaires de véhicules surtout — explique le gain d'ensemble en écart mensuel car, en excluant ce secteur, les ventes ne gagnent que 0,1 %.

Cette année, les détaillants ont vu leur chiffre d'affaires croître chaque mois sauf en avril, quand celui-ci a reculé de 0,7 %.

Au total des 10 mois en 2004, les ventes au détail ont crû de 4,5 % par rapport à la même période en 2003. Cette hausse ressemble à celle de 4,2 % en écart annuel constatée sur les mêmes mois en 2003, «mais beaucoup plus faible que le gain de 7 % observé durant les dix premiers mois de 2002», note l'agence fédérale.

À Montréal, le groupe Desjardins estime que, même si ce bilan des ventes donne un «portrait plutôt optimiste», d'autres indicateurs suggèrent que la production «n'augmente que très faiblement». Les économistes de Desjardins pensent que la croissance du produit intérieur brut d'octobre, attendue demain, «pourrait n'être que de 0,1 %». Par ailleurs, l'indicateur avancé de Statistique Canada pour novembre «suggère que la croissance de l'économie est entrée dans une phase de ralentissement», ajoutent-ils.

Par province, au Québec, les ventes au détail ont pris 1,5 % à 6,73 milliards en octobre comparé à septembre; elles gagnaient 6 % en écart annuel. En Ontario, elles avançaient de 1,5 et 4,3 % durant les mêmes laps de temps respectivement.

Dans les deux provinces, note l'agence, elles ont crû le plus souvent depuis janvier, après les déclins survenus aux quatre derniers mois de 2003. Par contre, les ventes cumulées sur 10 mois de 2004 «étaient beaucoup plus importantes au Québec», avec une hausse de 4,3 % en écart annuel, qu'en Ontario (+2,3 %). Le taux plus fort au Québec «peut en partie s'expliquer par les ventes des concessionnaires automobiles».