«Solide reprise» du transport aérien en 2004

Le transport aérien mondial aura connu cette année une «solide reprise» par rapport à 2003, avec 1,8 milliard de passagers ayant emprunté des vols réguliers, a annoncé hier l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Exprimé en passagers-kilomètres réalisés (PKR), le trafic a progressé de 14 % au total et de 15 % pour les seuls vols internationaux, précise dans un communiqué l'organisation de l'ONU basée à Montréal.

L'OACI, qui ne prend pas en compte les vols nolisés, base ses estimations préliminaires sur les données fournies par ses 188 pays membres.

Le coefficient d'occupation des sièges a atteint 73 %, contre 71 % en 2003, tandis que pour les seuls vols internationaux, les pourcentages sont d'un peu moins de 74 % en 2004 contre 72 % l'année précédente.

Au total, 100 millions de voyageurs de plus auront pris l'avion cette année par rapport à 2003, soit un total de 1,8 milliard de passagers, contre 1,7 milliard.

L'OACI chiffre la hausse du trafic fret à 13 %, exprimée en tonne par kilomètres parcourus.

En chiffre brut, le fret a totalisé 38 millions de tonnes, 8,5 % de plus que les 35 millions de tonnes de 2003.

L'organisation note une «solide croissance des compagnies du Moyen-Orient, suivies par celles de l'Asie-Pacifique, qui avaient été durement touchées en 2003 par l'épidémie de pneumonie atypique».

Les compagnies d'Amérique du Nord ont connu une croissance similaire à la progression globale tandis que l'Europe, l'Afrique, l'Amérique latine et les Caraïbes progressaient solidement, mais moins vite que la tendance générale.

Cette reprise 2004 succède à des années 2001 et 2002 déprimées par les attentats du 11 septembre et la crise économique, puis 2003 pénalisée par la guerre en Irak et l'épidémie de pneumopathie atypique (SRAS, syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait fait près de 800 morts, essentiellement en Chine et à Hong Kong, mais aussi au Canada.