Sollio veut s’installer non loin de Québec

Sollio Groupe coopératif envisage de construire un site de transformation de grains et de fertilisants.
Photo: iStock Sollio Groupe coopératif envisage de construire un site de transformation de grains et de fertilisants.

La plus importante coopérative agricole au pays, la québécoise Sollio Groupe coopératif, envisage de construire un site de transformation de grains et de fertilisants à une vingtaine de kilomètres du port de Québec, où elle chapeaute depuis peu un nouveau terminal maritime de grains.

« Nous avons effectivement acheté une terre dans la municipalité [de Saint-Lambert-de-Lauzon] », confirme Céline Boisvert, vice-présidente aux communications d’Avantis Coopérative, membre de Sollio.

Selon des documents consultés par Le Devoir, le groupe a déboursé à la fin avril 900 000 $ pour acheter un terrain de plus de 28 000 m2 qui appartenait jusqu’alors au courtier en grains ComAgro. En parallèle de cette acquisition, Avantis Coopérative a entamé des démarches auprès du gouvernement du Québec pour y construire un site de transformation.

Concernant la nature exacte des installations, « il y a plusieurs scénarios envisagés ; ils sont présentement à l’étude. On n’est pas en mesure de donner davantage d’information à ce stade-ci », indique Mme Boisvert. « L’intérêt pour ce terrain vient du fait qu’il se trouve sur un territoire où Avantis est présent. On vise toujours à améliorer nos installations, à faire mieux », se contente-t-elle de dire.

5 millions
C’est le montant du prêt qu’espère recevoir Sollio Groupe de la part d’Investissement Québec afin de s’installer sur le site récemment acquis.

La coopérative espère par ailleurs recevoir un prêt de cinq millions de dollars d’Investissement Québec afin de s’installer sur le site récemment acquis, peut-on lire dans une démarche enregistrée auprès du Registre des lobbyistes.

Le commerce du grain

Avantis Coopérative fait partie de Sollio Groupe coopératif. L’organisation a récemment intensifié son commerce de grains et d’autres intrants agricoles grâce à son nouveau terminal maritime situé dans le secteur de l’anse au Foulon du port de Québec. L’ancienne Coop fédérée a d’ailleurs signé en 2019 un bail qui l’assure de pouvoir y tenir ses activités pour au moins 20 ans.

Selon les prévisions initiales, le terminal inauguré en mai 2021 devait permettre le transbordement de un million de tonnes de grains et de céréales vers de nouveaux marchés internationaux. Cette quantité pourrait toutefois atteindre 1,3 million de tonnes dès cette année, ce qui représenterait près de 600 millions de dollars de revenus pour les producteurs de grains d’ici.

Forte de ses 123 000 membres, Sollio est la plus importante coopérative agricole au Canada. Son chiffre d’affaires dépasse les huit milliards de dollars.

À voir en vidéo