Bombardier combattra les revendications d’Alstom lors d’un arbitrage international

Bombardier doit publier ses résultats du premier trimestre le 5 mai.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Bombardier doit publier ses résultats du premier trimestre le 5 mai.

Bombardier a l’intention de lutter contre les réclamations d’Alstom relatives à la vente de ses activités de transport au début de 2021.

Le constructeur montréalais d’avions d’affaires affirme avoir des « raisons légitimes » de se défendre contre la plainte d’Alstom.

La compagnie ferroviaire française a demandé un arbitrage qui pourrait durer plusieurs années devant la Chambre de commerce internationale pour « violation présumée de certaines dispositions contractuelles ».

Lorsque la vente a été conclue, en janvier 2021, Bombardier a indiqué qu’elle avait l’intention de contester certains ajustements de prix qui ramenaient l’accord à 3,6 milliards $ US par rapport à l’estimation précédente de 4 milliards $.

L’entreprise a ensuite vendu sa participation dans Alstom obtenue avec la transaction qui a été évaluée à environ 633 millions $.

Étant donné que Bombardier est soumise à des obligations en matière de confidentialité, la compagnie indique qu’elle s’abstiendra de commenter davantage cette procédure à moins d’y être tenue selon les lois applicables.



À voir en vidéo