Le service de mobilité sur demande Lyft achète le concept du Bixi

PBSC Solutions compte 95 000 en libre-service et 7500 bornes en opération dans 15 pays dans le monde.
PBSC Solutions PBSC Solutions compte 95 000 en libre-service et 7500 bornes en opération dans 15 pays dans le monde.

PBSC Solutions, une société de Longueuil qui a mis au point la technologie animant le service de vélo-partage de nombreuses villes, dont le Bixi à Montréal, vient d’être rachetée par la société californienne Lyft, l’éternel rival du géant Uber dans la mobilité sur demande.

Le président et directeur général de PBSC Solutions, Luc Sabbatini, se dit, dans une lettre envoyée aux partenaires de PBSC, ravi de la transaction pour trois raisons : des valeurs communes, une expertise reconnue de la mobilité multimodale et surtout du vélo-partage ainsi qu’une complémentarité dans l’offre de produits et de services des deux sociétés.

« Toute l’équipe de direction, y compris moi-même, restera en poste et poursuivra notre mission aux côtés de nos collègues de Lyft, et je me réjouis avec toute l’équipe de PBSC One Team de faire partie de ce brillant avenir », conclut Luc Sabbatini dans son message.

« Bâtir un meilleur moyen de desservir les villes et les gens qui s’y déplacent avec les meilleurs systèmes de vélos et de trottinettes sur demande fait partie de notre vision depuis longtemps », affirme par communiqué le directeur des opérations de transport, vélo et trottinettes chez Lyft, David Foster. « Notre acquisition de PBSC Solutions nous permettra au cours de la décennie à venir de fournir des produits et une expérience de classe mondiale aux résidents des plus grandes villes dans le monde. »

Présents dans 45 villes réparties dans 15 pays, les 95 000 vélos partagés de PBSC Solutions ont ceci de particulier qu’ils doivent être retournés après leur utilisation à une des quelque 7500 bornes également conçues par l’entreprise de Longueuil. Ce modèle diffère un peu d’autres services de vélos et de trottinettes partagés qui laissent les utilisateurs garer l’appareil là où ils le désirent une fois arrivés à destination.

Porte ouverte au Québec

 

PBSC Solutions a récemment ajouté à sa gamme de vélos en libre-service des vélos électriques, une solution jugée plus pratique pour se déplacer dans des villes où les distances sont parfois longues et les quartiers, pas toujours plats.

À la manière d’Uber, Lyft propose de son côté différents moyens de transport — dont le vélo, la trottinette électrique et même des voitures avec chauffeur. Le service fondé en Californie en 2012 est présent sous une forme ou une autre en Ontario.

L’acquisition par Lyft de la technologie de PBSC Solutions pourrait ouvrir la voie à l’arrivée du service au Québec. L’entreprise a indiqué en 2021 son intention d’établir une présence à Montréal et à Québec, entre autres, au cours de cette année.

À Montréal, où on a confirmé plus tôt cette année l’intention de réautoriser des services de trottinettes électriques en libre-service l’an prochain, Lyft pourrait ainsi déployer l’ensemble de son catalogue de produits et de services.

Lyft et PBSC Solutions n’avaient pas encore répondu aux questions du Devoir au moment où ces lignes étaient écrites.

À voir en vidéo