Quel sera l’impact du budget sur votre portefeuille?

«Le Devoir» vous propose un résumé de quelques mesures qui touchent directement votre portefeuille et de ce qu’il faudra encore attendre.
Photo: Getty Images iStockphoto «Le Devoir» vous propose un résumé de quelques mesures qui touchent directement votre portefeuille et de ce qu’il faudra encore attendre.

Pour comprendre comment le nouveau budget du gouvernement du Québec peut vous affecter, Le Devoir vous propose un résumé de quelques mesures qui touchent directement votre portefeuille et de ce qu’il faudra encore attendre.

Une aide de 500 dollars

Si vous gagnez moins de 100 000 $ par année, vous recevrez un montant ponctuel de 500 $. Ce montant sera versé automatiquement par Revenu Québec.

Si vous avez un revenu inférieur à 50 000 $ et que vous avez déjà reçu un chèque de 275 $ cet hiver – une mesure exceptionnelle annoncée en novembre dernier pour aider les Québécois à faire face à la hausse du coût de la vie – le nouveau chèque annoncé mardi s’ajoute à celui que vous avez déjà reçu.

En somme, vous aurez le droit à une aide combinée pouvant atteindre 775 $ si vous vivez seul, ou 1 400 $ si vous êtes en couple.

Réduction du rabais pour l’achat de véhicules électriques

Si vous comptez acheter un véhicule électrique, sachez que le rabais maximal octroyé dans le cadre du programme Roulez vert sera réduit à partir du 1er avril prochain.

Il passe :

— de 8000 $ à 7000 $ pour les véhicules entièrement électriques neufs ;

— de 8000 $ à 5000 $ pour les véhicules hybrides rechargeables neufs ;

— et de 4000 $ à 3500 $ pour les véhicules entièrement électriques d’occasion.

Une aide financière élargie pour les étudiants

 

Si vous êtes étudiant, vous pourriez bénéficier d’une aide financière élargie de la part du gouvernement du Québec.

Selon le gouvernement Legault, le calcul actuel pour des prêts et bourses fait en sorte que « certains étudiants voient […] leur aide financière réduite considérablement » à cause du niveau de revenu de leur conjoint ou de leurs parents. Le nouveau calcul permettra à davantage d’étudiants d’avoir accès à de l’aide.

Jusqu’à maintenant, un étudiant dont les parents gagnaient plus de 55 000 $ voyait ses prêts et bourses réduits substantiellement. Avec ce budget, le gouvernement fait passer ce seuil à 75 000 $. Pour un parent vivant seul, ce seuil passe de 50 000 $ à 65 000 $, et pour le conjoint d’un étudiant, de 48 000 $ à 63 000 $.

Le gouvernement assumera à nouveau la facture des intérêts sur les prêts étudiants pour l’année à venir. Quelques milliers de parents aux études auront aussi droit à des pensions alimentaires étudiantes de 6000 $, plutôt que les 4200 $ offerts précédemment.

Pas (encore) de chèque pour pallier les hausses de tarifs d’Hydro

La semaine dernière, le premier ministre, François Legault, a annoncé qu’il souhaitait envoyer un deuxième chèque pour compenser la croissance anticipée des tarifs d’hydroélectricité. Ceux-ci pourraient grimper de 4 à 5 % en 2023, car ils sont liés à l’inflation de l’année précédente.

Le gouvernement caquiste distribuerait ce chèque dans un second mandat, s’il est reconduit au pouvoir.

Avec François Carabin



À voir en vidéo