Sommet historique du nombre de postes vacants au Canada

Les services d’hébergement et de restauration sont parmi les cinq secteurs qui ont le plus participé à l'augmentation du nombre de postes vacants au troisième trimestre.
Photo: Adil Boukind Le Devoir Les services d’hébergement et de restauration sont parmi les cinq secteurs qui ont le plus participé à l'augmentation du nombre de postes vacants au troisième trimestre.

Le nombre de postes vacants au Canada continue d’augmenter fortement, ayant atteint un sommet historique de 912 600 au troisième trimestre de 2021, 62,1 % de plus qu’au cours de la période correspondante en 2019, avant le début de la crise de la COVID-19.

Statistique Canada a constaté que le nombre record de postes vacants a coïncidé avec une croissance de l’emploi global et une baisse du chômage au pays.

Comparativement au troisième trimestre de 2019, le nombre de postes vacants a bondi dans toutes les provinces à la plus récente période correspondante : de 82,7 % en Saskatchewan, de 73,1 % au Québec et de 64,5 % en Ontario.

Cinq secteurs ont été à l’origine des deux tiers de l’augmentation au Canada : les services d’hébergement et de restauration, les soins de santé et l’assistance sociale, la construction, le commerce de détail et la fabrication.

C’est au Québec où le nombre de postes vacants dans les soins de santé et l’assistance sociale a augmenté le plus en deux ans au troisième trimestre : de 117,4 %.

Statistique Canada relate qu’au troisième trimestre de 2019, les 20 % des professions ayant les salaires moyens les plus faibles ont été à l’origine de 35 % des employés et de 48,9 % des postes vacants. Deux ans plus tard, ces mêmes professions ont été à l’origine de 32,3 % des employés et de 50,9 % des postes vacants.

À voir en vidéo