Le salaire minimum fédéral à 15 $ l’heure le 29 décembre

Quelque 26 000 employés du secteur privé sous réglementation fédérale gagnent moins de 15 $ l’heure actuellement, selon Ottawa.
Photo: Michael Monnier Archives Le Devoir Quelque 26 000 employés du secteur privé sous réglementation fédérale gagnent moins de 15 $ l’heure actuellement, selon Ottawa.

Le gouvernement du Canada annonce vendredi que le salaire minimum fédéral passera à 15 $ l’heure le 29 décembre prochain. Le ministre du Travail, Seamus O’Regan Jr., précise que ce changement touchera les travailleurs du secteur privé sous réglementation fédérale. La plupart de ces employés travaillent dans le transport non routier, le transport routier, les télécommunications, la radiodiffusion, les services postaux et les services bancaires.

Pour ceux qui travaillent dans des provinces ou territoires où le salaire minimum est plus élevé, c’est ce dernier qui s’appliquera.

Le communiqué du ministre ajoute que les modifications apportées au Code canadien du travail visant à établir un nouveau salaire minimum fédéral garantissent également que celui-ci augmentera en fonction de l’inflation. À partir de 2022, chaque année, le 1er avril, le salaire minimum fédéral sera ajusté en fonction de l’Indice des prix à la consommation (IPC) de l’année précédente publié par Statistique Canada.

Le gouvernement du Canada estime que 26 000 employés du secteur privé sous réglementation fédérale gagnent moins de 15 $ l’heure et bénéficieront du nouveau taux. Ils travaillent en majorité en Ontario et au Québec. Selon les estimations, 59 % d’entre eux sont des hommes et 41 % des femmes.

Déficit de 72,3 milliards

Par ailleurs, le déficit budgétaire du gouvernement fédéral a atteint 72,3 milliards au terme des sept premiers mois de l’exercice financier en cours, ce qui se comparait à un déficit de 216,6 milliards pour la même période l’an dernier.

Les revenus pour la période d’avril à octobre ont totalisé 207,2 milliards, une hausse de 35,6 % par rapport à ceux de 152,9 milliards de la même période l’an dernier. Le ministère des Finances a attribué cette progression à une hausse des revenus fiscaux et des autres revenus.

Les dépenses des programmes pour la période de sept mois ont atteint 259,1 milliards, un chiffre en baisse par rapport à celui de 348,6 milliards de la même période en 2020. Le gouvernement a expliqué que la diminution des dépenses était essentiellement attribuable à une baisse des paiements de transfert versés aux particuliers, aux entreprises et aux autres administrations dans le cadre de son plan économique contre la pandémie de COVID-19.

Les frais de la dette publique ont totalisé 14,5 milliards d’avril à octobre, comparativement à 12 milliards un an plus tôt. Cette semaine, le gouvernement fédéral a prédit que son déficit atteindrait 144,5 milliards pour son exercice en cours, ce qui est inférieur à sa prévision précédente de 154,7 milliards.

26 000

C’est le nombre d’employés du secteur privé sous réglementation fédérale
gagnant moins de 15 $ l’heure qui
bénéficieront du nouveau taux, estime le gouvernement. Ils travaillent en
majorité en Ontario et au Québec.

144,5  milliards

C’est le déficit prévu par le fédéral pour son exercice en cours, ce qui est inférieur à sa prédiction précédente
de 154,7 milliards.

59 %

C’est la proportion des travailleurs
visés qui sont des hommes, par rapport à 41 % de femmes.



À voir en vidéo