Baisse du taux de chômage à 6 % au Canada

Le Québec a enregistré le plus faible taux de toutes les provinces canadiennes le mois dernier.
Photo: Olivier Zuida (Archives) Le Devoir Le Québec a enregistré le plus faible taux de toutes les provinces canadiennes le mois dernier.

Le taux de chômage s’est établi à 6 % le mois dernier au Canada, en baisse de 0,7 point de pourcentage.

Le taux s’est ainsi situé à 0,3 point de pourcentage de ce qu’il était en février 2020, soit avant le déclenchement de la crise de la COVID-19.

Au Québec, le taux de chômage a été mesuré par Statistique Canada à 4,5 % en novembre, en baisse de 1,1 point de pourcentage. C’était le plus faible taux de toutes les provinces canadiennes le mois dernier.

L’agence fédérale rapporte que l’emploi a augmenté de 0,8 % le mois dernier au pays. La progression a été établie à 154 000, dont 68 000 en Ontario et 46 000 au Québec. Le nombre d’employés a augmenté de 107 000 au Canada dans le secteur privé en novembre, tandis qu’il a peu varié dans le secteur public.

L’emploi chez les femmes du principal groupe d’âge actif, celles âgées de 25 à 54 ans, a progressé de 66 000, ou de 1,1 %, principalement dans le travail à temps plein.

En plus de l’Ontario et du Québec, l’emploi a augmenté dans quatre autres provinces en novembre : l’Alberta, Terre-Neuve-et-Labrador, de même que de 3700 en Nouvelle-Écosse et de 2900 à l’Île-du-Prince-Édouard. Il a peu varié en Colombie-Britannique, au Manitoba, en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick.

D’octobre à novembre, le taux de chômage a diminué dans les trois provinces des Maritimes. Il est passé de 8,3 % à 8,1 % en Nouvelle-Écosse, de 9,1 % à 8,5 % au Nouveau-Brunswick et de 9,1 % à 8 % à l’Île-du-Prince-Édouard.

À voir en vidéo