Le grand patron d’Hexo quitte l’entreprise

Des analystes ont souligné que l’acquisition de Redecan, en mai, avait donné à Hexo 17% des parts du marché canadien du cannabis récréatif.
Photo: Chris Young La Presse canadienne Des analystes ont souligné que l’acquisition de Redecan, en mai, avait donné à Hexo 17% des parts du marché canadien du cannabis récréatif.

Le producteur de cannabis Hexo a annoncé lundi le départ immédiat de son cofondateur et chef de la direction, Sébastien St-Louis. La société a expliqué que le départ de M. St-Louis s’inscrivait dans le cadre d’une réorganisation stratégique.

« Au nom de toute l’organisation, j’aimerais remercier Sébastien St-Louis pour son énorme influence sur l’industrie canadienne du cannabis. Grâce à son dévouement depuis des années, il a contribué à faire d’Hexo un chef de file sur le marché canadien », a affirmé le président du conseil d’administration d’Hexo, Michael Munzar, dans un communiqué. « Le conseil d’administration a mis sur pied un comité spécial chargé de la relève afin de trouver un nouveau président-directeur ayant l’expérience nécessaire pour défendre la position d’Hexo comme chef de file sur le marché canadien et maintenir sa place parmi les trois meilleures entreprises mondiales de cannabis. »

Hexo a aussi annoncé la démission de son chef de l’exploitation, Donald Courtney, qui restera cependant en poste jusqu’à ce qu’un remplaçant lui soit trouvé.

Recrutement « avancé »

M. St-Louis a affirmé que bâtir Hexo « à partir de zéro » avait été pour lui le point culminant de sa carrière, et qu’il entrevoyait avec impatience, en tant qu’actionnaire, la « prochaine étape de la croissance de l’entreprise ». « Il ne fait aucun doute que l’avenir d’Hexo est prometteur. Je suis très fier de l’équipe que nous avons mise sur pied, des marques que nous avons lancées et de la loyauté que nos clients nous ont témoignée », a affirmé M. St-Louis dans un communiqué.

Hexo a précisé que les discussions avec un nouveau candidat pour le poste de chef de la direction étaient à un « stade avancé » et qu’une annonce à ce sujet devrait être faite dans les prochains jours.

La société a réalisé plusieurs acquisitions cette année, notamment avec des ententes visant le rachat de Redecan, de 48North Cannabis et de Zenabis Global. Des analystes ont souligné que l’acquisition de Redecan, en mai, avait donné à Hexo 17 % des parts du marché canadien du cannabis récréatif. En comparaison, Tilray détient 15,5 % des parts de marché, et Canopy Growth, 14 %.

 

À voir en vidéo