Le Groupe d'alimentation MTY augmente ses prix

Le franchiseur montréalais, propriétaire de 80 marques, dont Sushi Shop, Thaï Express, Tiki-Ming et Valentine, augmente ses prix à un rythme «bas ou très bas» dans la fourchette entre 0 et 10%.
Photo: Frank Gunn La Presse canadienne Le franchiseur montréalais, propriétaire de 80 marques, dont Sushi Shop, Thaï Express, Tiki-Ming et Valentine, augmente ses prix à un rythme «bas ou très bas» dans la fourchette entre 0 et 10%.

Dans le contexte inflationniste actuel, Groupe d’alimentation MTY augmente ses prix « avec une grande prudence » afin de ne pas rebuter ses clients, assure Eric Lefebvre, chef de la direction de MTY.

Le franchiseur montréalais, propriétaire de 80 marques, dont Sushi Shop, Thaï Express, Tiki-Ming et Valentine, augmente ses prix à un rythme « bas ou très bas » dans la fourchette entre 0 et 10 %, a précisé le dirigeant lors d’une conférence téléphonique visant à discuter des résultats du troisième trimestre.

M. Lefebvre perçoit une certaine ouverture de la part des clients dans un contexte où l’inflation se manifeste « partout », mais il reconnaît que la marge de manœuvre demeure réduite. « Nous ne savons pas quelle est la limite. C’est difficile de déterminer quel est le bon rythme d’augmentation. Nous maintenons les hausses à des taux très bas afin d’éviter que nos enseignes en souffrent. »

Lors des précédents résultats trimestriels, le dirigeant avait prévenu que MTY n’aurait pas le choix d’augmenter ses prix, car la pénurie de main-d’œuvre forçait ses franchisés à accroître les salaires des employés. Cette situation perdure tandis que la pénurie de main-d’œuvre sévit tant chez les franchisés que chez les fournisseurs.

Prix de l’essence

S’ajoute aux pressions inflationnistes la hausse du prix de l’essence. Le prix de détail national pondéré moyen de l’essence ordinaire au Canada a atteint 1,45 $ le litre — 1,50 $ à Montréal — cette semaine. Ce prix moyen hebdomadaire, le plus élevé jamais enregistré, représente une hausse de plus de 40 ¢ par rapport à l’an dernier.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante a indiqué que bon nombre de ses membres faisaient face à une augmentation des frais de livraison et d’expédition en raison du coût élevé de l’essence. C’est la dernière complication pour les propriétaires d’entreprises qui doivent déjà faire face à des coûts plus élevés pour tout, du chauffage aux matériaux de construction en passant par la main-d’œuvre.

 

80

C’est le nombre de marques
que possèdent le Groupe d’alimentation MTY et qui verront leurs prix
augmenter de
0 à 10 %.



À voir en vidéo