Des «miniboutiques» directement sur TikTok

La plupart des réseaux sociaux cherchent à convertir leur popularité et l’engagement de leurs utilisateurs en transactions commerciales, poumon de leur viabilité avec la publicité.
Photo: Lionel Bonaventure Agence France-Presse La plupart des réseaux sociaux cherchent à convertir leur popularité et l’engagement de leurs utilisateurs en transactions commerciales, poumon de leur viabilité avec la publicité.

Le réseau social TikTok va bientôt offrir la possibilité à ses utilisateurs d’acheter directement des produits proposés par les créateurs de contenu sur sa plateforme, une nouvelle étape vers la création d’un écosystème sur son application.

L’annonce de mardi constitue une extension du partenariat lancé en octobre 2020 avec Shopify, plateforme qui permet à des enseignes de créer leur activité de commerce en ligne. Initialement, l’accord permettait à des utilisateurs du canadien Shopify de faire de la publicité sur TikTok.

Les vendeurs pourront désormais créer une miniboutique sur TikTok et inclure des liens vers des produits directement dans leurs vidéos postées sur la plateforme, qui compte plus de 100 millions d’utilisateurs rien qu’aux États-Unis.

La personnalité de téléréalité Kylie Jenner, qui a bâti une marque de cosmétiques évaluée à plusieurs centaines de millions de dollars, sera l’une des premières à utiliser ces nouveaux services, selon un communiqué publié mardi par Shopify.

 
100 millions
C’est le nombre d’utilisateurs que compte la plateforme TikTok seulement aux États-Unis.

« TikTok bénéficie d’un positionnement unique entre contenu et commerce », a déclaré Blake Chandlee, président de l’activité entreprises chez TikTok, cité dans le communiqué. « Ces nouvelles possibilités facilitent, pour les sociétés de toutes tailles, la création de contenu attractif qui amène les consommateurs directement au point d’achat en ligne. »

Bien qu’affichant une croissance hors norme depuis deux ans, TikTok, filiale du groupe chinois ByteDance, a tardé à monétiser ses contenus, avant d’accélérer la publicité l’an dernier, puis de se mettre au commerce en ligne.

La plupart des réseaux sociaux cherchent à convertir leur popularité et l’engagement de leurs utilisateurs en transactions commerciales, poumon de leur viabilité avec la publicité. Instagram propose déjà la fonctionnalité qui permet d’acheter directement sur son application, de même que Snapchat. Ce dernier a lancé, le mois dernier, une boutique virtuelle de mode multimarque directement sur son application.

 

À voir en vidéo