Mercedes-Benz continue de miser sur le Québec pour son virage électrique

Ce partenariat avec AddÉnergie s’avère le troisième engagement en sol québécois pris en peu de temps par Mercedes-Benz pour assurer l’avenir de ses véhicules.
Illustration: Groupe CNW/Mercedes-Benz Canada Inc. Ce partenariat avec AddÉnergie s’avère le troisième engagement en sol québécois pris en peu de temps par Mercedes-Benz pour assurer l’avenir de ses véhicules.

Les acheteurs canadiens d’un véhicule électrique Mercedes-Benz se verront bientôt offrir la possibilité de s’équiper d’une borne de recharge pour la maison du fabricant québécois AddÉnergie. La société allemande déploiera également un réseau de bornes publiques accessible gratuitement par ses clients qui donnera aussi accès au réseau public de la compagnie québécoise.

« Comme nous avons un des plus importants réseaux de bornes publiques de recharge au Canada, on s’attend à ce que cette entente fasse augmenter l’utilisation de nos bornes FLO », dit Sylvain Bouffard, directeur des communications et des affaires publiques chez AddÉnergie.

Concrètement, Mercedes-Benz a dévoilé mardi l’infrastructure qu’elle compte mettre en place pour l’arrivée officielle au pays de l’EQS, sa première voiture entièrement électrique, en octobre prochain. « L’accès à des bornes de recharge publiques et privées est un avantage pour se démarquer » des autres marques d’automobiles, assure au Devoir le directeur de la stratégie de recharge pour le groupe Mercedes-Benz, Nico Dettmer.

Mercedes-Benz reste la plus importante marque du marché des voitures de luxe, mais les succès du fabricant californien Tesla se sont faits à son détriment. La volonté du fédéral d’interdire la vente de véhicules à moteurs à combustion neufs d’ici 2035 oblige aussi ses dirigeants à réagir plus rapidement que prévu.

Un réseau de 4900 bornes en bonne partie publiques, appelé Me Charge, sera ainsi mis en place d’un océan à l’autre. L’offre comprend un partenariat avec le réseau américain ChargePoint pour accéder, en prime, à 2400 bornes semi-publiques situées surtout dans des stationnements intérieurs. L’entente de réciprocité qui existe entre ChargePoint et FLO permettra ainsi aux clients de Mercedes-Benz d’utiliser les bornes d’AddÉnergie.

Pour les automobilistes souhaitant faire le plein à la maison, AddÉnergie proposera une version modifiée de sa borne résidentielle X5 exclusive à la filiale canadienne de Mercedes-Benz. Il s’agit d’une borne connectée qui peut informer son propriétaire à distance des détails de son utilisation.

4900
C’est le nombre de bornes en partie publiques que comptera le réseau appelé Me Charge, qui seront installées partout à travers le Canada.

Un virage électrique à 60 milliards de dollars

Mercedes-Benz Canada a dévoilé mardi sa stratégie nationale d’électrification en complément de celle partagée la semaine dernière par sa société mère, Daimler. Le groupe automobile allemand compte investir 40 milliards d’euros (60 milliards de dollars canadiens) d’ici 2030 pour accélérer son virage électrique. Une bonne partie de cet investissement ira à la construction de huit usines de fabrication de batteries.

Ce partenariat avec AddÉnergie s’avère le troisième engagement en sol québécois pris en peu de temps par Mercedes-Benz pour assurer l’avenir de ses véhicules.

2400
C’est le nombre de bornes semi-publiques, situées surtout dans des stationnement intérieurs, qui seront installées au pays pour le même réseau.

Le géant allemand œuvre déjà au développement de batteries de prochaine génération avec des chercheurs de l’Institut de recherche en électricité d’Hydro-Québec, l’IREQ. Et pas plus tard que la semaine dernière, la société montréalaise spécialisée en intelligence artificielle Algolux avait dévoilé avoir été choisie par un consortium piloté par Mercedes pour mettre au point un système de conduite autonome. Des initiatives auxquelles s’ajoute cette collaboration avec AddÉnergie.

L’entreprise québécoise possède aussi une autre entente du genre avec le groupe américain General Motors, qui mettra lui aussi bientôt en marché de nouveaux modèles électriques. Le groupe de Detroit accordera notamment une aide financière aux acheteurs de sa Chevrolet Bolt pour qu’ils fassent installer une borne de recharge à la maison. Ceux qui en possèdent déjà une recevront un crédit de 750 $ pouvant être utilisé pour faire le plein à une borne du réseau FLO partout au Canada.

À voir en vidéo