Les États-Unis réclament des millions à Air Canada

L’agence affirme avoir reçu plus de 6000 plaintes liées au remboursement des billets depuis le 1er mars 2020 et dit qu’elle a informé Air Canada à plusieurs reprises au cours de la dernière année de son opinion que la position de la compagnie aérienne «était sans fondement».
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne L’agence affirme avoir reçu plus de 6000 plaintes liées au remboursement des billets depuis le 1er mars 2020 et dit qu’elle a informé Air Canada à plusieurs reprises au cours de la dernière année de son opinion que la position de la compagnie aérienne «était sans fondement».

Le département américain des Transports réclame une pénalité de 25,5 millions $US à Air Canada pour « n’avoir pas fourni aux consommateurs des remboursements rapides » après avoir annulé ses vols au milieu de la pandémie de COVID-19.

Dans un « avis de procédure d’exécution » publié mardi par le département, l’agence de protection des consommateurs de l’aviation affirme qu’Air Canada « a illégalement omis de rembourser en temps opportun » les vols entre les États-Unis et le Canada qui ont été annulés ou modifiés de façon importante.

L’agence affirme avoir reçu plus de 6000 plaintes liées au remboursement des billets depuis le 1er mars 2020 et dit qu’elle a informé Air Canada à plusieurs reprises au cours de la dernière année de son opinion que la position de la compagnie aérienne « était sans fondement ». Elle indique qu’Air Canada a fait valoir qu’elle n’était pas tenue de fournir un remboursement, citant les circonstances uniques de la pandémie.

Au nord de la frontière, Air Canada a accepté en avril de rembourser les passagers dont les vols ont été annulés dans le cadre d’une aide fédérale d’une valeur pouvant atteindre 5,9 milliards.

Reprise du programme estival

Dans un autre ordre d’idées, Air Canada a dévoilé mardi son horaire des vols intérieurs pour la haute saison estivale, qui débute fin juin. Le programme prévoit l’inauguration de trois nouvelles liaisons intra-Canada, la desserte de 50 aéroports canadiens, le rétablissement de certaines liaisons régionales et des gros-porteurs sur certaines lignes transcontinentales. Étant donné l’accélération continue de la vaccination au Canada et les plans de réouverture de plusieurs gouvernements provinciaux — notamment pour les voyages —, l’été s’annonce de plus en plus prometteur », a déclaré Mark Galardo, premier vice-président, Planification du réseau et Gestion du chiffre d’affaires, d’Air Canada.

Air Canada offre également la connectivité pour cinq autres collectivités régionales au moyen d’accords interlignes avec des transporteurs régionaux tiers : Wabush, Baie-Comeau, Gaspé, Mont-Joli et Val-d’Or.

Le transporteur prend cependant soin d’ajouter que son horaire commercial estival peut être modifié au besoin, selon l’évolution de la COVID-19 et les restrictions gouvernementales.

Avec Le Devoir

À voir en vidéo