Lightspeed au coeur d’une gare Viger transformée en campus urbain

Les bâtiments ajoutés au quadrilatère situé directement derrière le Château Viger encadreront une grande cour intérieure de 36 000 pieds carrés.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Les bâtiments ajoutés au quadrilatère situé directement derrière le Château Viger encadreront une grande cour intérieure de 36 000 pieds carrés.

La société technologique Lightspeed double la superficie de ses bureaux situés dans l’ancienne gare Viger, dans la portion est du Vieux-Montréal. Elle accueillera également au cours des prochains mois de nouveaux voisins, dont la société pharmaceutique Novartis Pharma Canada et un hôtel de la chaîne Hyatt Centric, alors que se termine la construction par le Groupe Jesta de la Place Gare Viger.

Les bâtiments ajoutés au quadrilatère situé directement derrière le Château Viger encadreront par ailleurs une grande cour intérieure de 36 000 pieds carrés qui sera aménagée pour mettre en valeur une végétation abondante et permettre les déplacements à pied entre l’hôtel, qui comptera 177 chambres, les 321 appartements locatifs et l’espace destiné aux bureaux. Étant donné la volonté de Lightspeed d’occuper les six étages que compte le Château Viger, les autres entreprises et commerces seront pour leur part logés dans les autres bâtiments du projet.

Situé tout près du Réseau express vélo qui compte 184 kilomètres de pistes cyclables praticables à l’année, le projet Gare Viger comptera des casiers et des douches destinés aux gens qui désirent se déplacer principalement à vélo, que ce soit pour se rendre au travail ou pour se déplacer partout en ville.

Pour les jeunes professionnels

« Notre vision était de créer un campus urbain pour jeunes professionnels », explique Anthony O’Brien, directeur général principal du Groupe Jesta. Le promoteur commencera à prendre au début de l’automne les réservations pour une occupation qui s’amorcera probablement au printemps 2022. Des appartements de différentes dimensions, dont des logements plus modestes, sont prévus.

Un stationnement de deux étages est également prévu pour les automobiles, vu l’espace de stationnement sur rue plutôt limité du quartier environnant. Aucun espace n’a été réservé pour des logements sociaux, mais le Groupe Jesta dit avoir remis environ 930 000 $ à la Ville de Montréal pour la création de logements locatifs plus abordables dans une autre partie de la ville.

Un resto signé Burgundy Lion

Le Groupe Jesta, qui est propriétaire depuis 2012 de la gare Viger, prévoit également 20 000 pieds carrés d’espaces commerciaux qui seront occupés principalement par des restaurants, des bars ou des petits commerces indépendants ou affichant des enseignes locales. Déjà, le Groupe Burgundy Lion, qui a ouvert son pub éponyme dans l’ouest de Montréal en 2008, a confirmé qu’il s’occupera du restaurant situé dans l’hôtel Hyatt Centric.

Cet hôtel est d’ailleurs le tout premier de cette enseigne à être ouvert au Canada. Les Hyatt Centric sont des hôtels-boutiques situés à proximité des quartiers populaires des grandes villes et qui sont axés sur la consommation locale. L’hôtel sera par ailleurs muni d’une piscine et d’un bar sur le toit de l’édifice de 19 étages situé du côté sud-est du projet et qui offrira une vue à 360 degrés du quartier.

Lightspeed a installé son siège social dans le Château Viger en 2015 et rénove présentement les étages qu’elle n’occupait pas déjà pour faire plus de place pour ses employés. Le spécialiste du commerce électronique deviendra à terme le plus important locataire de l’endroit, mais il ne sera pas seul. Novartis Pharma Canada a signé une entente de dix ans pour s’assurer d’une présence dans ce que la société pharmaceutique appelle « un espace de travail hybride prêt pour l’avenir ».

L’espace mixte vie-travail-loisir lui permettra d’attirer des professionnels de talent qui voudront travailler longtemps pour elle, espère la société suisse. « Cet emplacement nous rapprochera de nos partenaires et de nouveaux talents, le tout dans un espace propice à la réflexion entrepreneuriale, inspirant l’innovation et la cocréation de solutions avec les patients et les clients en tête », dit Christian Macher, président de Novartis Canada.

À voir en vidéo