Bocenor retarde son assemblée

Groupe Bocenor a obtenu une ordonnance de la Cour supérieure du Québec en vue de retarder l'assemblée annuelle de ses actionnaires au plus tard le 30 novembre prochain, pendant qu'elle continue ses négociations avec une institution financière dans le but de refinancer sa dette.

Bocenor a vu son plan de restructuration approuvé par ses créanciers à la mi-juillet et compte se libérer de la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies vers la mi-septembre.

Le manufacturier de portes et fenêtres de Sainte-Marie, en Beauce, qui attribue ses difficultés à l'ampleur de sa dette ainsi qu'à l'appréciation du dollar canadien par rapport au billet vert américain, a indiqué hier que ses états financiers vérifiés ont été envoyés aux actionnaires.

À la mi-juillet, le Fonds de solidarité de la FTQ et la famille du financier Dennis Wood — deux actionnaires importants de l'entreprise — avaient consenti à injecter un total de 14 millions supplémentaires dans le capital de Bocenor.