Domtar évoque une probable fusion ou vente

L'usine Domtar de Windsor, au Québec. 
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne L'usine Domtar de Windsor, au Québec. 

L’action de Domtar a atteint mardi un sommet de près de deux ans après que le producteur de pâtes et papiers a reconnu être en pourparlers avec Paper Excellence au sujet d’une probable fusion ou vente de l’entreprise.

La confirmation des discussions a toutefois fait bondir le titre de l’entreprise. À la Bourse de Toronto, l’action a atteint un sommet de près de deux ans pour clôturer à 59,40 $, en hausse de 9,70 $, ou 19,5 %. Du côté de Wall Street, où le titre de Domtar est également négocié, l’action a pris 7,78 $ US, ou 19,2 %, avant de terminer à 48,30 $ US.

Domtar a indiqué que les discussions pouvaient aboutir ou non à un accord.

Paper Excellence, établie à Richmond, en Colombie-Britannique, est une société privée dont les ventes annuelles de 2,4 milliards proviennent de la production de plus de 2,8 millions de tonnes de papier dans sept usines de fabrication au Canada. Elle compte 2800 employés.

Domtar est l’un des plus grands fabricants nord-américains de papier non couché ou de papier reprographique et l’un des plus grands fabricants de pâte à papier au monde. Il compte environ 6600 employés dans 50 pays et son chiffre d’affaires annuel s’élève à environ 3,7 milliards $US.

Domtar compte 13 usines de pâtes et papiers et 10 usines de transformation d’une capacité annuelle de production d’environ 2,7 millions de tonnes de papier et 1,5 million de tonnes de pâte commerciale séchée.

La société a vendu ses activités de soins personnels en mars à des filiales d’American Industrial Partners pour 920 millions $US.

Fondée en 1848 en Angleterre pour fabriquer des traverses de chemin de fer et des pieux de quai, la société exploitait une usine de distillation de goudron de houille en Nouvelle-Écosse en 1903, est devenue publique en 1929 et a adopté le nom de Domtar en 1965.