Grève chez un fournisseur - GM doit fermer deux usines à Oshawa

Toronto — General Motors a dû renvoyer à la maison les travailleurs de deux usines d'assemblage à Oshawa hier en raison d'une grève chez un fournisseur de pièces ontarien.

Une entente de principe en vue d'un nouveau contrat de travail a toutefois été conclue hier après-midi chez TDS Automotive, une entreprise de London. L'entente devait être soumise dès hier soir au vote des quelque 500 travailleurs représentés par le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile.

TDS Automotive a conclu en avril une entente d'impartition de trois ans avec GM, concernant le montage partiel de systèmes de frein, de trousses pour le coffre arrière, de rétroviseurs ainsi que de modules à commandes programmables, entre autres.

Le conflit de travail a contraint GM à renvoyer à la maison les employés du quart de jour aux deux usines d'Oshawa, où sont assemblés les modèles Chevrolet Impala et Monte Carlo, Buick Regal ainsi que Pontiac Grand Prix. Après l'annonce d'une entente de principe chez TDS Automotive, GM a toutefois demandé aux employés du quart de soir de se présenter.