En bref - Microsoft veut vendre Slate

Seattle — L'éditeur de logiciels Microsoft a indiqué hier qu'il discute la vente de Slate, son magazine publié sur Internet. Selon Scott Moore, un responsable de la division MSN, cinq ou six compagnies de médias sont des acheteurs potentiels.

«Nous n'en sommes qu'au début de la démarche», a-t-il dit. Déjà approché pour vendre Slate — en anglais: «ardoise», «liste» —, le groupe d'informatique dit envisager pour la première fois de mener effectivement une transaction. En fait, Microsoft préfère un partenariat qui aiderait notamment à accroître les revenus publicitaires de Slate, et qui permettrait que le magazine demeure accessible via les différents sites de MSN. M. Moore ajoute que Microsoft ne s'opposerait pas non plus à ce que le contenu de Slate se retrouve ailleurs, sur Internet ou sur papier; il a également assuré que la compagnie de Redmond, en banlieue de Seattle, poursuivra la publication du magazine même si elle n'arrive pas à trouver un preneur.