CAE remporte un appel d'offres de la Défense britannique

Un consortium mené par CAE est sorti vainqueur d'un important appel d'offres lancé par le gouvernement britannique, concernant un contrat de 2,4 milliards de dollars pour la formation des équipages des véhicules blindés de l'armée.

Ce contrat que CAE convoite depuis longtemps n'est toutefois pas encore dans la poche, puisque le consortium Landmark Training — dont CAE est propriétaire à 65 % — n'a pour l'instant été désigné que comme «soumissionnaire privilégié». Le consortium devra maintenant discuter avec le ministère de la Défense du Royaume-Uni «afin de déterminer si une entente acceptable, abordable et rentable est possible», a précisé CAE dans un communiqué hier.

Ce n'est qu'une fois cette étape franchie que des négociations contractuelles seront entamées avec la Defence Procurement Agency (l'agence d'approvisionnement militaire) du Royaume-Uni. La signature d'un contrat est prévue vers la fin de 2005.

Les autres membres du consortium sont AgustaWesteland, à hauteur de 25 %, et Interserve (10 %).

Le programme de formation pour les équipages de véhicules blindés de combat de l'armée britannique est d'une valeur d'environ un milliard de livres sterling (2,4 milliards de dollars) sur une période de 30 ans. Le consortium choisi devra dispenser aux équipages une formation clé en main sur la conduite, le tir au canon et les systèmes d'information de commandement.