Air Canada réclame 220 millions à WestJet

Toronto — Air Canada a décidé d'accroître à 220 millions de dollars la poursuite en dommages et intérêts intentée contre WestJet, qu'elle accuse d'espionnage industriel.

Le transporteur national a fait savoir hier qu'il demandait maintenant à WestJet 170 millions en indemnisations, 25 millions en dommages-intérêts exemplaires et 25 millions pour la destruction intentionnelle de documents. Air Canada exigeait auparavant des dommages exemplaires de cinq millions.

«En recueillant de façon inappropriée des informations privilégiées destinées aux employés d'Air Canada, WestJet s'est livrée à une concurrence déloyale et en jouit toujours dans ses activités», affirme Air Canada dans sa poursuite amendée déposée en Cour supérieure de l'Ontario.

De son côté, WestJet a obtenu, également de la Cour supérieure de l'Ontario, l'autorisation d'intenter une contre-poursuite contre Air Canada, en alléguant que cette dernière a embauché des détectives privés pour examiner les ordures d'un de ses dirigeants à la recherche de documents privés. La poursuite de WestJet devra toutefois être déposée avant le 6 août.

La société de Calgary avait besoin de cette autorisation pour poursuivre Air Canada, cette dernière étant protégée en vertu de la Loi sur les faillites.

Air Canada accuse WestJet et deux de ses employés d'être entrés sans autorisation 243 630 fois sur un site Internet réservé à ses employés entre le 15 mai 2003 et le 19 mars 2004. Le site en question permet aux employés d'Air Canada de vérifier la disponibilité des sièges sur tous les avions de la société.

En défense, WestJet affirme que les informations obtenues sur le site des employés d'Air Canada par l'ancien vice-président Mark Hill et l'analyste financier de la société Jeffrey Lafond n'étaient pas confidentielles, puisqu'aucun avertissement en ce sens n'était visible sur le site.

M. Lafond est un ancien employé des Lignes aériennes Canadien acquises par Air Canada. Quant à M. Hill, qui fut aussi l'un des fondateurs de WestJet, il a remis sa démission la semaine dernière.