Des voyants au rouge à la Bourse pour Wealthsimple

Le robot-conseiller de la firme torontoise suggère que les investisseurs qui souhaitent négocier l’action de GameStop passent un ordre limité avec un prix fixe.
Photo: Jesse Johnston La Presse canadienne Le robot-conseiller de la firme torontoise suggère que les investisseurs qui souhaitent négocier l’action de GameStop passent un ordre limité avec un prix fixe.

L’application canadienne d’investissement Wealthsimple appose une étiquette identifiant certaines actions comme « risquées » au terme d’une semaine marquée par la volatilité pour les titres de GameStop, BlackBerry et d’autres, choisis par les médias sociaux.

La page consacrée à l’action de GameStop sur l’application de Wealthsimple informe les utilisateurs que son symbole boursier, GME, est considéré comme risqué et que les négociateurs doivent s’attendre à une volatilité élevée. Le robot-conseiller de la firme torontoise suggère que les investisseurs qui souhaitent négocier l’action passent un ordre limité avec un prix fixe.

L’application montre également un avertissement pour les actions d’AMC Entertainment et de BlackBerry, après cette semaine qui a vu leurs cours enregistrer des gains ou des pertes considérables de jour en jour.

Wealthsimple a précisé qu’elle ne restreindrait pas les opérations sur certains titres, après que la TD a annoncé plus tôt cette semaine qu’elle augmenterait les exigences de marge pour les ventes à découvert et les options non couvertes de GameStop, Express et AMC Entertainment Holdings à la Bourse de New York.

Mais le directeur des investissements de Wealthsimple, Ben Reeves, a indiqué sur le site Web de la société que les adeptes de la frénésie actuelle pourraient finir par être moins bien lotis à cause de cette tendance, faisant valoir que les opérations qui s’appuyaient uniquement sur des forums en ligne représentaient une « stratégie assez moche ».