cache information close 

Hydro-Québec peut construire le NECEC aux États-Unis

La mise en service du NECEC, prévue en 2022, permettra d'acheminer 9,45 térawattheures d’hydroélectricité par année pendant 20 ans au Massachusetts.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir La mise en service du NECEC, prévue en 2022, permettra d'acheminer 9,45 térawattheures d’hydroélectricité par année pendant 20 ans au Massachusetts.

Hydro-Québec a annoncé vendredi avoir obtenu le permis présidentiel américain pour son projet de ligne de transport New England Clean Energy Connect (NECEC), ce qui lui permet de commencer sa construction au sud de la frontière.

« Toutes les autorisations réglementaires nécessaires à la réalisation du projet ont donc été obtenues aux États-Unis », souligne Hydro-Québec. L’aval du département de l’Énergie des États-Unis était le dernier feu vert requis pour que le partenaire d’Hydro-Québec, Avangrid, puisse procéder à l’ensemble des travaux relatifs à l’interconnexion, a expliqué la société d’État dans un communiqué.

Au Québec, les évaluations réglementaires se poursuivent concernant la ligne des Appalaches-Maine, a rappelé la société d’État. Le projet de ligne de transport a jusqu’à maintenant obtenu les approbations de la Régie de l’énergie du Québec et de la Commission de protection du territoire agricole du Québec.

Hydro-Québec mise grandement sur le NECEC, dont la mise en service est prévue en 2022, pour acheminer 9,45 térawattheures d’hydroélectricité par année pendant 20 ans au Massachusetts dans le cadre d’un contrat dont les revenus sont estimés à environ 10 milliards de dollars américains. De plus, grâce à une entente conclue avec le Maine l’été dernier, cet État bénéficiera d’un approvisionnement de 0,5 térawattheure par année pendant 20 ans.

À terme, le NECEC acheminera 1200 mégawatts d’hydroélectricité du Québec jusqu’en Nouvelle-Angleterre en passant par Lewiston, dans le Maine.

En sol américain, la facture du projet est estimée à 950 millions $ US et le tracé de 233 kilomètres doit emprunter le territoire du Maine.

Avec Le Devoir