Profits et ventes en hausse à la SAQ

La SAQ a enregistré un bond de 87% des ventes en ligne et de 47% de l’achat moyen, ce trimestre.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir La SAQ a enregistré un bond de 87% des ventes en ligne et de 47% de l’achat moyen, ce trimestre.

La SAQ a inscrit des ventes et des bénéfices en hausse au deuxième trimestre. Les résultats de la période de trois mois terminée le 12 septembre indiquent également un bond de 87 % des ventes en ligne et de 47 % de l’achat moyen.

Au cours du deuxième trimestre de l’exercice 2020-2021, les ventes de la SAQ ont progressé de 6,7 % comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent, pour atteindre 861 millions. La société d’État a dégagé un bénéfice net de 311 millions, en hausse de 4,6 %, entièrement remis au gouvernement. Après six mois, les ventes affichent une hausse de 3,8 %, à 1,63 milliard, et le bénéfice net est demeuré relativement stationnaire, à 554 millions.

Les ventes du réseau ont atteint 782,2 millions au deuxième trimestre, contre 730,8 millions un an plus tôt, soit une hausse de 7 %. En volume, elles ont augmenté de 4,7 %. « La pandémie a eu comme impacts l’imposition de restrictions liées aux déplacements à l’extérieur du Québec ainsi que des changements dans le comportement des consommateurs, notamment en raison de la réduction des activités des restaurants et des bars. Ces éléments expliquent l’augmentation des ventes dans le réseau des succursales de 91,9 millions venant compenser la diminution de 45,8 millions des ventes auprès des titulaires de permis », explique la SAQ.

Les ventes réalisées auprès des grossistes-épiciers ont augmenté de 2,4 millions, ou de 3,1 %, pour atteindre 78,8 millions.

Panier moyen

L’achat moyen des consommateurs en succursale s’est chiffré à 72,09 $, comparé à 49,05 $ pour le trimestre de l’exercice précédent. La SAQ explique cette hausse de 47 % par une baisse significative de l’achalandage en succursale. Le prix de vente moyen au litre dans le réseau des succursales a également augmenté, de 3,4 %, atteignant 19,36 $, comparativement à 18,73 $.

Pour leur part, les ventes en ligne ont augmenté de 87 % entre les deux trimestres de comparaison, totalisant 2,4 % des ventes effectuées auprès des consommateurs. « Les transactions et le nombre de bouteilles vendues ont plus que doublé pendant cette même période. La tendance observée depuis le début de la pandémie voulant que les gens prévoient davantage leurs achats en ajoutant plus de bouteilles à leur panier d’achats se poursuit », souligne la SAQ.

À voir en vidéo