Shopify conclut un partenariat avec Walmart

Les ententes avec Facebook et Walmart renforcent davantage l’influence et l’offre de Shopify.
Photo: Justin Tang La Presse canadienne Les ententes avec Facebook et Walmart renforcent davantage l’influence et l’offre de Shopify.

Shopify a conclu un partenariat avec Walmart pour permettre aux marchands américains clients de l’entreprise canadienne de technologie de vendre leurs produits sur le site Web du géant de la vente au détail.

Plus de 120 millions d’Américains visitent Walmart.com chaque mois, a souligné Shopify, et sa nouvelle entente avec la société permettra aux marchands de proposer leurs produits à ces acheteurs afin d’augmenter leurs ventes. Shopify s’attend à ce que 1200 marchands vendent des produits sur le site internet de Walmart d’ici la fin de l’année.

Le partenariat avec Walmart intervient un mois après que Shopify s’est associée au réseau social Facebook pour permettre à ses marchands de créer une vitrine en ligne personnalisée pour Facebook et Instagram.

Le géant des réseaux sociaux lançait à la mi-mai un nouvel outil, baptisé « Facebook Shops », qui permet aux marques de créer un « magasin », une sorte de vitrine personnalisée sur la plateforme, pour mettre en valeur leurs produits et leur histoire, et faciliter les ventes.

Les PME utilisatrices de Facebook Shops auront l’option de payer pour des publicités qui redirigent les consommateurs vers leur vitrine, qui sera la même pour Facebook et Instagram, et, plus tard, pour Messenger et WhatsApp.

1200
C’est le nombre attendu de marchands vendant des produits sur le site Internet de Walmart d’ici la fin de l’année.

Le nouvel outil devrait aussi permettre à Facebook d’augmenter le temps passé par les utilisateurs sur ses différentes applications, et ainsi de recueillir encore plus de données, moteur essentiel d’un ciblage publicitaire très fin et à très grande échelle.

Les ententes avec Facebook et Walmart renforcent davantage l’influence et l’offre de Shopify, qui veut concurrencer le géant américain du commerce électronique Amazon.com. Pour rivaliser avec Amazon, Shopify a travaillé sur le développement d’un réseau de centres de traitement des commandes pour aider ses marchands américains à réduire leurs frais d’expédition et à garantir des livraisons en temps opportun.

Pour sa part, Walmart accélère ses activités dans le commerce en ligne. Le numéro un mondial de la distribution a annoncé lundi son alliance avec la plateforme de vente Shopify . L’accord entre les deux groupes permettra aux entreprises américaines qui se servent de la plateforme de Shopify de vendre leurs produits sur Walmart.com, contre une commission sur les ventes mais sans frais d’inscription.

« Au moment où nous lançons cette intégration avec Shopify, nous nous concentrons sur les entreprises américaines de petite et moyenne dimension dont les produits complètent notre offre et qui ont pour habitude d’aller au-delà des attentes des clients », explique Jeff Clementz, vice-président de Walmart Marketplace.

Cette alliance s’inscrit dans la stratégie de Walmart de développer ses ventes en ligne — qui ont particulièrement profité de la pandémie avec une hausse de 74 % lors du trimestre écoulé — et par conséquent de concurrencer plus fortement Amazon, leader incontestable dans ce secteur.

Avec l’Agence France-Presse

À voir en vidéo