La Caisse de dépôt débloque quatre milliards

L’enveloppe est ouverte aux entreprises déjà en portefeuille ou non et vise à répondre aux besoins de liquidité spécifiques
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne L’enveloppe est ouverte aux entreprises déjà en portefeuille ou non et vise à répondre aux besoins de liquidité spécifiques

La Caisse de dépôt met 4 milliards à la disposition d’entreprises exprimant un problème temporaire de liquidité. L’institution gèle également les salaires et reporte le versement de la rémunération variable.

Disant vouloir contribuer à l’effort collectif dans cette lutte contre la COVID-19, la Caisse de dépôt et placement du Québec met à la disposition des entreprises québécoises temporairement touchées par les mesures de lutte contre la pandémie une enveloppe de 4 milliards.

« Cet appui se veut complémentaire aux différentes initiatives annoncées par d’autres institutions financières, investisseurs institutionnels québécois et les gouvernements du Québec et du Canada », précise la Caisse dans son communiqué.

L’enveloppe est ouverte aux entreprises déjà en portefeuille ou non et vise à répondre aux besoins de liquidité spécifiques. Parmi les critères d’octroi du financement retenus, l’entreprise devait être rentable avant la crise du coronavirus, présenter des perspectives de croissance prometteuses dans son secteur et rechercher un financement de plus de 5 millions.

L’institution, présidée depuis peu par Charles Émond, a également pris la décision de geler le salaire des cadres, gestionnaires et certains experts de haut niveau de la Caisse et de ses filiales. De plus, le versement de la rémunération variable liée à la performance de 2019 est reporté jusqu’au troisième trimestre de 2020. Les membres du comité de direction ont pour leur part décidé de reporter et de co-investir le maximum possible de leur rémunération variable pour une période de trois ans à compter du 1er janvier 2020 jusqu’en 2022. « Ces montants reportés varieront selon les rendements de la Caisse, à la hausse comme à la baisse », précise-t-elle.
 



Une version précédente de ce texte, qui indiquait que la Caisse de dépôt a pris la décision de geler le salaire de l'ensemble des employés, a été modifiée.