Les marchés nord-américains ouvrent en baisse

Wall Street avait grimpé jeudi malgré la hausse record du nombre de demandeurs d'allocations chômage aux États-Unis.
Photo: Johannes Eisele Agence France-Presse Wall Street avait grimpé jeudi malgré la hausse record du nombre de demandeurs d'allocations chômage aux États-Unis.

La Bourse de Toronto a ouvert la séance de vendredi en baisse, après avoir grimpé lors des trois journées précédentes, tandis que les principaux indices américains rendaient, eux aussi, une partie de leurs récents gains.

L'indice composé S&P/TSX retraitait de 542,18 points à 12 828,99 points en début d'avant-midi.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles cédait 948,83 points à 21 603,34 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 effaçait 102,69 points à 2527,38 points. L'indice composé du Nasdaq se défaisait de 295,66 points à 7501,88 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien se négociait à 70,80 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 71,04 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut rendait 81 cents US à 21,79 $ US le baril, pendant que celui de l'or perdait 9,30 $ US à 1651,00 $ US l'once. Le prix du cuivre reculait de 0,60 cent US à 2,1720 $ US la livre.