Les mesures de confinement auront de lourdes conséquences

Le voyagiste Sunwing a indiqué exploiter près de 30 vols pour ramener plus de 5000 Canadiens au pays.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir Le voyagiste Sunwing a indiqué exploiter près de 30 vols pour ramener plus de 5000 Canadiens au pays.

Le choc des nouvelles mesures de confinement du premier ministre François Legault sera brutal. « Tout va tellement vite qu’il devient difficile pour l’instant d’avoir une juste mesure. Mais le choc sera important, c’est certain », estime François Dupuis, économiste en chef au Mouvement Desjardins.

Pour sa part, l’économiste en chef et stratège à la Banque Nationale, Stéfane Marion, avance un chiffre. « En supposant que la liste des fermetures ne change pas, nos estimations préliminaires font état d’une contraction du PIB à rythme annuel de 15 % au premier trimestre et de 35 % au deuxième. Si l’économie rouvre à la mi-avril, le rebond serait de +53 % au troisième et de +7 % au quatrième. »

15 %
En supposant que la liste des fermetures ne change pas, c’est la contraction du PIB à rythme annuel au premier trimestre, pour 35 % au deuxième, selon les estimations préliminaires de la Banque Nationale.

Recrutement

Dans la foulée, Marché Goodfood a annoncé la mise en place d’un plan de recrutement afin d’embaucher plus de 500 employés au cours des prochaines semaines. « Ce plan vise à soutenir la croissance des opérations et à assurer l’exécution des commandes présentes et futures à travers le Canada. Des postes sont disponibles à Montréal, à Toronto, à Calgary et à Vancouver », précise le distributeur..

De son côté, le voyagiste Sunwing a précisé lundi que dans le cadre de ses efforts pour rapatrier les Canadiens, elle exploite près de 30 vols pour ramener plus de 5000 Canadiens au pays aujourd’hui [lundi]. « À la fin de la journée, plus de 60 000 voyageurs canadiens coincés auront été ramenés chez eux depuis que le transporteur a commencé ses efforts de rapatriement le 16 mars. » Ce total comprend également plus de 3 000 voyageurs canadiens à qui des sièges ont été offerts gratuitement.

Transat

Chez Transat, le couperet est tombé lundi après que sa composante aérienne eut cloué au sol tous ses avions à compter du 1er avril et jusqu’au 30 avril. Air Transat mettra temporairement à pied quelque 3600 personnes, soit environ 70 % de son effectif.

Mercredi dernier, la société estimait que 65 000 de ses clients se trouvaient dans des destinations soleil ou en Europe. Dimanche, plus de 60 % d’entre eux étaient de retour au Canada, selon le voyagiste. Transat A.T . pense être en mesure d’avoir rapatrié le reste de ses clients qui se trouvent à l’étranger d’ici le 1er avril.

Enfin, l’épicier Metro ainsi que le groupe Loblaws ont augmenté les salaires des employés des épiceries et des centres de distribution pendant la pandémie de COVID-19. Metro, qui regroupe les magasins Adonis et Super C, a indiqué que l’augmentation des salaires était en vigueur de façon rétroactive à partir du 8 mars et jusqu’au 2 mai.