Les actionnaires de La Baie d’Hudson votent pour la fermeture du capital

Environ 98 % des actionnaires  de la Compagnie de la Baie d’Hudson, établie à Toronto, ont approuvé jeudi  la fermeture du capital de l’entreprise.
Nathan Denette La Presse Canadienne Environ 98 % des actionnaires de la Compagnie de la Baie d’Hudson, établie à Toronto, ont approuvé jeudi la fermeture du capital de l’entreprise.

Le président exécutif de la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC), Richard Baker, a obtenu l’approbation des actionnaires pour racheter les actions du détaillant et les retirer des marchés boursiers.

Environ 98 % des actionnaires de la chaîne de grands magasins établie à Toronto ont approuvé jeudi la fermeture du capital et environ 94 % des actionnaires minoritaires l’ont appuyé.

Le groupe d’actionnaires dirigé par M. Baker avait augmenté son offre de rachat à 11 $ par action, remportant le soutien de l’actionnaire rival Catalyst Capital, qui s’était opposé à une offre antérieure de 10,30 $ par action.

Catalyst avait utilisé diverses techniques pour bloquer le groupe de M. Baker, notamment en faisant une contre-offre de 11 $ par action et en se plaignant, avec succès, auprès de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario. Cette dernière avait ordonné à HBC et au groupe de M. Baker de fournir plus d’informations avant de tenir un vote des actionnaires.

Le conseil d’administration de HBC a recommandé à l’unanimité aux actionnaires d’appuyer l’offre améliorée.

Pour aller de l’avant, l’accord devait obtenir au moins 75 % de tous les votes des actionnaires et une majorité simple des votes des actionnaires minoritaires, y compris Catalyst.